spot_imgspot_imgspot_img

L’ARSP et KIBALI Gold s’accordent sur l’attribution de 394 marchés à des sous-traitants locaux en RDC

Partager

Dans un développement significatif pour l’économie locale de la République Démocratique du Congo (RDC), l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le Secteur Privé (ARSP) a annoncé un accord historique avec Kibali Gold Mines, opéré par le Groupe Barrick. Cet accord, qui résout les différends liés au non-respect de la législation sur la sous-traitance, prévoit l’ouverture de 394 marchés exclusivement aux sociétés sous-traitantes éligibles basées en RDC.

La controverse initiale avait émergé à la suite d’une mission de l’ARSP qui avait identifié des manquements chez Kibali Gold Mines dans le respect des normes de sous-traitance établies par la loi congolaise. Cyril Mutombo, Directeur Général de Kibali Gold Mines, a exprimé son engagement à rectifier ces erreurs et à soutenir les efforts de l’ARSP, dirigée par Miguel Kashal, pour promouvoir l’emploi et les entreprises locales dans le secteur minier. Mutombo a souligné que cet engagement reflète la vision du Chef de l’État pour le développement économique du pays et le renforcement de la classe moyenne.

De son côté, Miguel Kashal, a salué l’implication personnelle du président de la République dans cette initiative, la qualifiant d’effort substantiel pour stimuler la croissance économique locale et offrir des opportunités aux entrepreneurs congolais. Kashal a précisé que l’attribution de ces marchés passerait par un processus d’appels d’offres transparent, supervisé conjointement par Kibali Gold Mines et l’ARSP, avec le soutien de la Fédération des Entreprises du Congo.

Cet accord représente une avancée majeure dans la régulation des pratiques de sous-traitance en RDC, garantissant que les marchés liés à la chaîne de production de Kibali Gold restent dans le pays et bénéficient à l’économie locale. Ce mouvement est un pas vers une plus grande inclusion des entreprises locales dans les chaînes de valeur des grands projets miniers, et devrait favoriser le développement d’une classe moyenne forte et d’une économie diversifiée en RDC.

LA RÉDACTION

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une