spot_imgspot_imgspot_img

29,1 millions de dollars pour dynamiser l’économie rurale de la RDC en 2024

Partager

Dans un effort considérable pour revitaliser l’économie rurale de la République démocratique du Congo (RDC), le gouvernement a approuvé un budget substantiel de 29,124 millions de dollars pour le Plan de travail et budget annuel (PTBA) 2024 du projet d’appui au développement intégré de l’économie rurale (PROADER). Cette initiative, validée lors d’une réunion clé à Kinshasa, marque un tournant significatif dans la stratégie de développement rural du pays.

Sous la houlette d’Elvis Pekeyabo, président du comité de pilotage du PROADER, ce plan ambitieux est financé en partie par la Banque africaine de développement (BAD), visant à instiller une nouvelle dynamique au secteur agricole et rural congolais. Le PROADER est conçu pour engendrer une économie rurale vigoureuse et florissante, axée sur l’amélioration des investissements productifs et sociaux, l’attraction du milieu rural, ainsi que la promotion de l’entrepreneuriat agricole pour diversifier et valoriser la production agricole.

Trois axes majeurs structurent le PROADER: le renforcement de la gouvernance locale et des capacités institutionnelles, la promotion des investissements productifs et sociaux, et une gestion efficace du suivi et de l’évaluation du projet. Ces composantes visent à transformer profondément les zones rurales de sept provinces ciblées, en touchant des secteurs vitaux tels que l’agroforesterie, le développement des infrastructures et l’autonomisation des femmes rurales.

À mi-parcours de l’année, le PROADER 2023 a déjà réalisé 50% de son budget, avec une exécution physique des activités estimée à 65%. Pour 2024, l’accent sera mis sur l’expansion de la culture du manioc sur 5000 hectares, bénéficiant directement à 5000 ménages à travers le pays. Cette initiative est soutenue par des partenariats commerciaux stratégiques avec des opérateurs agricoles pour maximiser l’impact sur les communautés rurales.

Le projet prévoit également le développement de centres multifonctionnels dédiés à la transformation des produits agricoles dans quatre provinces, ciblant des produits clés comme les ananas, les poissons, et les céréales. Ces centres, alignés sur le genre et l’égalité, joueront un rôle crucial dans la valorisation des productions locales et la création de chaînes de valeur durables dans le secteur agricole.

Avec une durée prévue de six ans, le PROADER se positionne comme un projet multisectoriel essentiel pour l’avenir du développement rural en RDC, sous l’égide institutionnelle du ministère du Développement Rural. Ce plan ambitieux reflète l’engagement du gouvernement et de ses partenaires internationaux à instaurer un secteur agricole robuste et inclusif, essentiel pour la prospérité économique et sociale du pays.

Par L’Éditorial

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une