spot_imgspot_imgspot_img
AccueilÉconomie afrique mondeAfriland First Bank : L'incontournable pilier de l'économie camerounaise

Afriland First Bank : L’incontournable pilier de l’économie camerounaise

spot_img

Au cours de la dernière décennie, l’institution financière Afriland First Bank s’est solidement ancrée en tant que fer de lance parmi les banques camerounaises à capitaux nationaux. Elle trône au sommet du classement des établissements bancaires opérant au Cameroun, surpassant même les six filiales de multinationales bancaires étrangères actives dans le pays. Cette prouesse, qui s’est maintenue durant trois ans consécutifs dans le Classement EcoMatin des banques, atteste que l’absence de cette institution aurait ouvert la voie aux banques à capitaux étrangers pour une domination incontestée sur le marché.

Le deuxième pilier de cette performance repose sur le financement de l’économie, se matérialisant par le volume de crédits à l’économie, qui a atteint en 2022 la somme impressionnante de 1013 milliards de FCFA. S’ajoutent à cela les crédits accordés aux champions nationaux et le soutien aux projets de développement des États, ainsi que les opérations de mobilisation de l’épargne publique, tant au sein de la zone CEMAC qu’au Cameroun.

L’année 2022, particulièrement scrutée dans le cadre de ce classement, a vu les performances financières du leader du marché bancaire camerounais enregistrer une hausse spectaculaire de 20,6 % de son bénéfice net par rapport à l’année précédente, soit plus de 22 milliards de FCFA. Parallèlement, le total du bilan de la banque a progressé de 18,3 % en 2022, tandis que les dépôts ont augmenté de 18,6 %. Il convient également de noter l’essor fulgurant de l’activité de crédit-bail et la constante dynamique dans les placements dans les titres publics émis par les États de la CEMAC.

Dans cette même lignée, le succès retentissant de l’emprunt obligataire à tranches multiples du Cameroun en juin 2023 est attribuable en grande partie à Afriland First Bank. Alors que les engagements fermes des arrangeurs étaient initialement limités à 92 milliards de FCFA, Afriland Bourse & Investment, filiale de la maison-mère Afriland First Bank, a ajouté 12 milliards de FCFA, portant ainsi l’engagement total à 32 milliards de FCFA, garantis à l’État du Cameroun par le groupe bancaire fondé et dirigé par le milliardaire camerounais Paul Kammogne Fokam. Cette contribution représentait près de 31 % de l’engagement ferme total, faisant d’Afriland le principal acteur de l’emprunt obligataire 2023 de l’État camerounais.

En effet, la garantie offerte par ce groupe bancaire a considérablement augmenté les chances de succès du 7ème appel public à l’épargne de l’histoire du Cameroun, dans un contexte où la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) durcit les conditions de financement sur le marché des capitaux pour lutter contre l’inflation. Cette évolution a porté l’engagement ferme à 104 milliards de FCFA, dépassant ainsi les 92 milliards de FCFA initialement prévus.

Par ailleurs, Afriland, en plus de jouer un rôle de premier plan en tant que principal financier des entreprises et des particuliers sur le marché bancaire camerounais, s’est également imposée depuis plusieurs années comme le principal fournisseur de financements aux pays de la CEMAC, grâce au marché des titres publics lancé en 2011 par la BEAC. Entre janvier et mars 2020, Afriland First Bank a accordé pas moins de 305,7 milliards de FCFA aux États de la communauté, représentant ainsi 22,87 % du volume global des valeurs du Trésor détenues par les banques de la CEMAC.

Parmi les critères ayant conduit à la nomination d’Afriland First Bank en tant que Personnalité EcoMatin 2022, figure également le développement d’une culture et d’une ingénierie financière, avec des formations conformes aux normes internationales, adaptées au contexte local et répondant aux réalités africaines. L’institution bancaire, qui privilégie les jeunes entrepreneurs et le secteur privé en général, attribue ces réussites à une main-d’œuvre de qualité, un système d’information souple et autonome, une direction locale autonome préservée des interférences du groupe mère, la mise en place d’un service de recherche et développement unique, et un solide réseau de 59 agences couvrant tout le territoire national.

Afriland First Bank continue ainsi de tracer sa voie en tant que pilier incontournable de l’économie camerounaise, marquant son empreinte tant sur le marché intérieur que sur la scène financière de la CEMAC. Avec une croissance soutenue et une vision axée sur l’innovation, elle demeure un acteur central du secteur bancaire en Afrique.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici