spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneAfrique : perspectives de croissance du PIB réel à 3,8 % en...

Afrique : perspectives de croissance du PIB réel à 3,8 % en 2024

spot_img

Le dernier rapport de la Banque Africaine de Développement (BAD) intitulé « Performances et perspectives macroéconomiques de l’Afrique » annonce une perspective de croissance prometteuse pour le continent en 2024. Selon ce rapport, la croissance du Produit Intérieur Brut (PIB) réel de l’Afrique devrait s’établir en moyenne à 3,8 % cette année, dépassant les moyennes mondiales estimées à 2,9 %. Une augmentation notable est également prévue en 2025, avec une projection de 4,2 %.

Les performances économiques des principaux pays

D’après les analyses du rapport, onze pays africains devraient afficher des performances économiques robustes en 2024. En tête de liste, le Niger impressionne avec une prévision de croissance remarquable de 11,2 %. Suivent le Sénégal (8,2 %), la Libye (7,9 %), le Rwanda (7,2 %), la Côte d’Ivoire (6,8 %), l’Éthiopie (6,7 %), le Bénin (6,4 %), Djibouti (6,2 %), la Tanzanie (6,1 %), le Togo (6 %), et l’Ouganda (6 %).

Ces chiffres contrastent favorablement avec les moyennes mondiales, soulignant la résilience des économies africaines malgré les défis économiques actuels.

Perspectives régionales

Afrique de l’Est : Leader de la croissance

L’Afrique de l’Est maintiendra son rôle moteur avec une croissance prévue du PIB de 5,1 % en 2024 et de 5,7 % en 2025. Cette performance est soutenue par des investissements stratégiques visant à améliorer la connectivité interne et à renforcer le commerce interrégional.

Afrique du Nord : défis à surmonter

Malgré des conditions météorologiques défavorables et des défis macroéconomiques, la croissance dans la région devrait atteindre 3,9 % en 2024, avec une légère amélioration à 4,1 % en 2025.

Afrique Centrale : reprise prévue

La croissance devrait ralentir à 3,5 % en 2024 dans la région, mais une reprise est prévue en 2025 grâce à l’augmentation de la consommation privée et des investissements miniers, portant la croissance à 4,1 %.

Afrique Australe : défis persistants

La croissance restera modérée, progressant de 2,2 % en 2024 à 2,6 % en 2025, principalement en raison de la faiblesse économique persistante de l’Afrique du Sud, la plus grande économie de la région.

Afrique de l’Ouest : accélération prévue

Une accélération de la croissance est prévue pour atteindre 4 % en 2024 et 4,4 % en 2025. Malgré les ralentissements au Nigéria et au Ghana, la plupart des pays de la région enregistrent une forte croissance.

Défis et Incertitudes

Le retrait annoncé du Burkina Faso, du Mali et du Niger de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) suscite des interrogations sur la durabilité des gains économiques dans un contexte d’incertitude croissante.

En conclusion, le rapport de la BAD souligne la résilience des économies africaines malgré les défis, offrant des perspectives positives pour l’année en cours et au-delà.

par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici