spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneDépréciation du Franc Congolais : -0,32% en une semaine, la BCC analyse...

Dépréciation du Franc Congolais : -0,32% en une semaine, la BCC analyse les causes

spot_img

Au cours de la période allant du 15 au 22 décembre 2023, le Franc Congolais a enregistré une légère dépréciation de 0,32% sur le marché officiel en République Démocratique du Congo (RDC), atteignant ainsi le taux de 2.660,52 CDF pour un dollar américain. Cette évolution est rapportée par la Banque Centrale du Congo (BCC) dans son communiqué hebdomadaire.

Selon la note d’information, cette dépréciation contraste avec l’appréciation de 0,95% enregistrée la semaine précédente. La BCC souligne que cette fluctuation s’inscrit dans un contexte où le taux de change parallèle s’est établi à 2.658,34 CDF, affichant une appréciation hebdomadaire de 0,60%. Cependant, dans les grandes villes des provinces, le taux de change moyen a connu une légère dépréciation de 0,58%, se fixant à 2.665,03 CDF.

Concernant l’exécution du budget en devises au 21 décembre 2023, un excédent mensuel de 265,4 millions de dollars américains a été enregistré. Ce résultat découle des recettes atteignant 423,4 millions CDF et des dépenses de 158,0 millions CDF.

En ce qui concerne les réserves internationales, celles-ci se chiffrent à 4.926,71 millions de dollars américains, représentant 2,7 mois d’importations de biens et services.

Malgré ces variations, la BCC maintient son dispositif instrumental de politique monétaire inchangé. Le taux directeur demeure à 25%, et le coefficient de la réserve obligatoire sur les dépôts à vue en franc congolais est fixé à 10%. Les autres coefficients de la réserve obligatoire, tels que ceux pour les dépôts en monnaie nationale à terme et les dépôts à vue et à terme en monnaies étrangères, restent également inchangés par rapport à 2022.

Les Bons BCC, quant à eux, ont continué à faire preuve de flexibilité, avec des fourchettes d’appels d’offres enregistrant une croissance hebdomadaire de 1,7%, atteignant 8.488,7 milliards de CDF au 22 décembre. Cette croissance est alimentée par l’évolution des actifs extérieurs nets et la baisse des actifs intérieurs nets.

Enfin, le marché interbancaire a enregistré une seule opération depuis le 2 novembre 2023, totalisant 5,0 milliards de CDF. Sur l’ensemble de l’année, le volume des opérations s’élève à 333,0 milliards de CDF, contre 1.306,0 milliards en 2022. Les taux d’intérêt sur les différents guichets se situent entre 25,0% et 26,0% pour le marché interbancaire, les prêts à court terme et les facilités permanentes.

Par la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici