spot_imgspot_imgspot_img
AccueilÉconomie afrique mondeLa RDC sous les feux des projecteurs à Makutano 2023 : J-M...

La RDC sous les feux des projecteurs à Makutano 2023 : J-M Sama Lukonde à Abidjan pour renforcer la marque « Invest in DRC »

spot_img

La République Démocratique du Congo (RDC) déploie une délégation de haut calibre à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 19 au 21 septembre 2023, dans le but de propulser sa marque économique phare, « Invest in DRC« , et d’établir des opportunités commerciales fructueuses avec la Côte d’Ivoire.

Sous la direction du Premier Ministre de la RDC, Jean-Michel Sama Lukonde, cette délégation regroupe une cohorte de personnalités gouvernementales de premier plan, notamment le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Économie nationale, Vital Kamerhe, le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, le Ministre de l’Agriculture, José Mpanda, le Ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Mbusa, ainsi que le Directeur général de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements de la République Démocratique du Congo (ANAPI), Anthony Nkinzo.

L’accompagnent également des acteurs éminents du secteur privé congolais, en compagnie de nombreux capitaines d’industrie opérant dans des secteurs cruciaux tels que la finance, l’agriculture, les infrastructures, et l’énergie. L’objectif ultime de cette assemblée est de négocier avec le secteur privé ivoirien, en vue de créer des opportunités d’affaires mutuellement bénéfiques.

Cette délégation de haut niveau incarne la détermination de la RDC à promouvoir un climat propice à l’investissement et à explorer de nouvelles voies de coopération économique avec la Côte d’Ivoire.

Sous la bannière de la marque économique « Invest in DRC », le Gouvernement congolais et l’ANAPI présenteront les atouts économiques de la RDC. Cela englobe notamment son capital humain jeune et dynamique, ses vastes ressources naturelles, ses secteurs à fort potentiel, ainsi que ses récentes réformes économiques.

Anthony Nkinzo, Directeur Général de l’ANAPI et Président du Réseau International des Agences Francophones de Promotion des Investissements (RIAFPI), a souligné : « À Abidjan, nous cherchons à établir les fondations d’une ère nouvelle de coopération économique entre la République Démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire. Notre nation est une destination d’investissement de premier choix, et nous sommes pleinement engagés à travailler de concert avec nos homologues ivoiriens pour catalyser la croissance économique en Afrique. »

Il est à noter que cette initiative s’inscrit dans le cadre de la 9ème édition du Business Forum de Makutano, le premier réseau d’affaires en Afrique centrale. Cet événement d’ampleur se tiendra les 20 et 21 septembre 2023 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.

Au cours des prochaines semaines, « Invest in DRC », sous l’égide de l’ANAPI, poursuivra ses initiatives de promotion à l’échelle internationale, avec des missions prévues aux États-Unis, au Brésil, en Europe, et dans plusieurs nations africaines.

Ce rendez-vous de l’économie et des opportunités d’investissement promet d’être un catalyseur pour le renforcement des liens commerciaux et de l’essor économique entre la République Démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire. Les chiffres et pourcentages sont au cœur de cette démarche, qui vise à consolider les partenariats et à ouvrir de nouvelles perspectives de croissance. Restez informés des développements futurs de cette aventure économique captivante.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici