spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLes Garanties du Premier Ministre Congolais pour la Stabilité de la Distribution...

Les Garanties du Premier Ministre Congolais pour la Stabilité de la Distribution des Produits Pétroliers dans la Zone Ouest

spot_img

Dans un climat économique complexe, la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à des défis considérables dans le secteur pétrolier. Cependant, des développements récents indiquent que des mesures cruciales ont été prises pour garantir la stabilité de la distribution des produits pétroliers dans la Zone Ouest du pays. Le Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, a apporté des éclaircissements essentiels lors d’une réunion stratégique tenue le mardi 17 octobre 2023, en présence de divers acteurs clés, tels que les Ministres des Finances et des Hydrocarbures, ainsi que des représentants du secteur bancaire.

L’objectif de cette séance de travail de haut niveau était d’harmoniser les intérêts des parties prenantes et de parvenir à une compréhension commune de la situation actuelle dans le secteur pétrolier. L’un des points centraux de discussion a été la question du paiement des manques à gagner que le Gouvernement congolais doit aux acteurs pétroliers, dans le but de prévenir toute perturbation dans l’approvisionnement en produits pétroliers.

Le Ministre congolais des Finances, Nicolas Kazadi, qui a joué le rôle de porte-parole lors de cette réunion importante, a émis des assurances essentielles quant à la continuité de la distribution des produits pétroliers. Il a affirmé que cette rencontre visait à finaliser les accords conclus entre le Gouvernement, le secteur pétrolier et les institutions bancaires. Ces accords portent sur le refinancement d’une partie des manques à gagner prévus par le Gouvernement en faveur des acteurs pétroliers.

En des termes plus précis, le Ministre Nicolas Kazadi a expliqué : « Il s’agit du refinancement d’une partie des manques à gagner prévu par le Gouvernement en faveur des pétroliers. Nous avons effectué les derniers ajustements, et nous prévoyons finaliser cet accord dans les prochains jours. L’élément clé était de rassurer toutes les parties prenantes, ainsi que le grand public, sur la gestion adéquate de la question des manques à gagner. En conséquence, aucune perturbation dans l’approvisionnement en produits pétroliers n’est à prévoir.« 

Il convient de rappeler que le Groupement professionnel des distributeurs de produits pétroliers (GPDPP) en RDC avait annoncé la mise en place, à partir du mercredi 18 octobre 2023, d’un système de contingentement. Cette mesure vise à garantir la prolongation de la couverture en produits pétroliers en raison de stocks disponibles limités.

Dans une correspondance adressée au Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Économie nationale, Vital Kamerhe, le GPDPP a expliqué que cette initiative anticipée avait pour objectif d’éviter toute situation d’asphyxie. Les acteurs du secteur pétrolier sont conscients des enjeux économiques et des conséquences possibles d’une pénurie de produits pétroliers.

Dans un environnement économique où la stabilité et la prévisibilité sont cruciales, ces développements apportent des assurances essentielles quant à la continuité de la distribution des produits pétroliers dans la Zone Ouest de la RDC. Les efforts concertés du Gouvernement, du secteur pétrolier et du secteur bancaire démontrent un engagement envers la préservation de l’approvisionnement en produits essentiels pour l’économie congolaise. Les parties prenantes peuvent se réjouir de cette avancée, qui contribuera à maintenir la stabilité dans le secteur pétrolier de la RDC.

Par Felly Ntelo, Expert en Économie

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici