spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMarché de Kinshasa : MAKOSO 14,4% moins chers, autres produits également impactés

Marché de Kinshasa : MAKOSO 14,4% moins chers, autres produits également impactés

spot_img

Kinshasa, le 29 avril 2024 – Sur les étals de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, le mois dernier a marqué un tournant significatif pour les commerçants et consommateurs de produits congelés. En effet, une diminution notable des prix a été observée, notamment une baisse de 14,4% du prix d’un carton de pieds de porcs, qui se vend désormais à 43 680 FC (15,57 USD), contre 50 000 FC le mois précédent.

Cette réduction des prix a été largement influencée par une offre abondante sur le marché ainsi que par une stabilité du franc congolais face aux monnaies étrangères, explique Getou Méta, entrepreneure au marché de Gambela. « Les pieds de porcs ne sont qu’un exemple parmi d’autres; nous observons des baisses similaires sur plusieurs autres produits congelés, » affirme-t-elle.

Les observations faites dans les principaux points de vente, y compris le marché central de Gombe et les entrepôts de Liberté à Masina, révèlent des tendances similaires pour divers produits importés. Les rognons en carton, venant d’Europe, se négocient à 57 500 FC, une légère diminution par rapport aux 58 500 FC précédents. Les poumons, importés de Thaïlande, affichent également une baisse, passant de 48 000 FC à 39 500 FC.

Pourtant, tous les produits n’ont pas bénéficié de cette baisse de prix. Certains ont même vu leur coût augmenter, comme le carton des côtes de viande européennes qui a grimpé de 110 000 FC à 115 000 FC. De même, le prix d’un carton de poissons chinchards, importé de Namibie, a augmenté, passant de 186 000 à 210 000 FC.

Cette dynamique de prix montre une facette complexe de l’économie locale où l’abondance de certains produits peut coexister avec la hausse des prix d’autres articles essentiels. Les commerçants et les consommateurs continuent de s’adapter à ces fluctuations qui caractérisent souvent les marchés en développement.

par l’équipe éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici