spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMobilisation de 800 millions de dollars par la SFI et l'OCP pour...

Mobilisation de 800 millions de dollars par la SFI et l’OCP pour l’essor de l’agriculture africaine

spot_img

Par Mitterrand Masamuna, Journaliste économique

Le secteur agricole, un pilier économique incontournable en Afrique, contribue significativement au Produit Intérieur Brut (PIB) avec une part représentant 20 %. De surcroît, il demeure le principal employeur, engageant plus de 60 % de la population active. Dans un élan d’investissement et de développement, la Société financière internationale (SFI) en partenariat avec l’Office chérifien des phosphates (OCP) ont conjointement édifié une nouvelle plateforme d’agri-finance.

Cette initiative a pour ambition d’amasser une somme substantielle, s’élevant à 800 millions de dollars d’ici à 2030, en vue de soutenir l’écosystème de production et de distribution alimentaire en Afrique. Le 10 octobre dernier, un communiqué officiel émanant de l’institution financière a révélé cette collaboration inédite.

L’objectif majeur de ce nouvel outil de financement est de consolider 30 chaînes de valeurs agricoles prioritaires, réparties sur divers pays du continent. Cette consolidation passe notamment par l’amélioration de l’accès aux crédits pour les acteurs du secteur agricole et la mise en œuvre de formations destinées à ces derniers.

D’ores et déjà, la plateforme a scellé un partenariat stratégique avec la Bank of Africa dans le dessein d’optimiser l’accès aux intrants essentiels tels que les engrais, pour les agriculteurs et les transformateurs du continent. De plus, elle a élaboré des projets novateurs visant à soutenir les chaînes de valeur de la noix de cajou et du riz en Côte d’Ivoire, tout en planifiant des interventions similaires au Cameroun, au Gabon, ainsi que dans d’autres pays du continent africain, selon les dires du communiqué.

Au-delà de l’apport financier, cette initiative englobe également des études approfondies axées sur les chaînes de valeur spécifiques, dans le but d’identifier les obstacles à surmonter pour chacune d’entre elles et de concevoir des solutions adaptées.

Le directeur général de la SFI, Makhtar Diop, a souligné l’engagement inébranlable de son institution et du Groupe OCP dans le développement de cette plateforme. Ils sont animés par le désir d’attirer des partenaires partageant la même vision, ainsi que des investisseurs potentiels, pour s’associer à cette initiative d’une importance capitale et à la portée considérable.

Ce projet audacieux se dessine comme un catalyseur essentiel pour l’essor du secteur agricole en Afrique. Il promet de débloquer des ressources financières substantielles, favorisant la croissance économique et le renforcement de la sécurité alimentaire sur le continent. Une initiative à suivre de près, dont les retombées s’annoncent prometteuses pour le futur de l’agriculture africaine.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici