spot_imgspot_imgspot_img

PROADER au kwango : 62% des objectifs atteints, une avancée pour l’économie rurale

Partager

Le Projet d’appui au développement de l’économie rurale (PROADER), déployé dans la province du Kwango, sud-ouest de la République démocratique du Congo, montre des résultats encourageants. Le ministre d’État chargé du Développement rural a souligné les effets positifs du projet sur les petits producteurs de manioc de la région, lors d’une récente visite d’inspection.

Un impact palpable sur les producteurs locaux

Selon le ministère du Développement rural, les activités de PROADER ont transformé la vie des producteurs de manioc dans 12 villages du bassin de production de Kwango. « Les résultats palpables de ce projet sont impressionnants », a déclaré le ministre après avoir visité plusieurs champs et l’usine de transformation de manioc gérée par l’Entreprise de Consultance et des Services Agricoles en RDC (ECOSAC).

Financé par le gouvernement congolais et ses partenaires, PROADER a permis à ECOSAC d’améliorer ses capacités techniques et matérielles, en acquérant des tracteurs, des récolteuses et des semoirs. Cette société à responsabilité limitée accompagne les producteurs locaux dès la préparation des champs jusqu’à la transformation du manioc en farine, contribuant ainsi à l’amélioration de la vie socio-économique des ménages.

Des résultats encourageants et des perspectives prometteuses

Michel Disonama, chef du projet PROADER, a noté que 62% des objectifs ont déjà été atteints. Il a également mentionné que les bénéficiaires commencent à constater des améliorations significatives dans leur quotidien, certains ayant pu acheter des terrains, améliorer leurs habitations ou encore financer l’éducation de leurs enfants.

La mise en œuvre de PROADER s’étend sur sept provinces de la RDC, incluant Kasaï-Oriental, Kasaï-Central, Kasaï, Kwilu, Kwango, Maï-Ndombe et Kongo-Central. Ce projet, soutenu par un prêt de la Banque africaine de développement (BAD) et des subventions, est prévu pour une durée de cinq ans.

Avec des résultats déjà visibles et la possibilité d’extension à d’autres provinces, PROADER apparaît comme un modèle de développement rural à suivre. En fournissant les moyens nécessaires aux petits producteurs et en favorisant la création de coopératives, ce projet illustre une voie prometteuse pour l’autonomie économique des régions rurales de la RDC.

M.MATUVOVANGA

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une