spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC : l'industrie minière s'unit pour stimuler la croissance sectorielle

RDC : l’industrie minière s’unit pour stimuler la croissance sectorielle

spot_img

Les magnats de l’industrie minière en République démocratique du Congo convergent vers un consensus crucial sur la nécessité d’une collaboration renforcée pour élaborer des solutions novatrices favorisant le développement du secteur. Cet engagement a émergé au terme de délibérations intensives lors de la seconde réunion du cadre national de concertation des acteurs miniers de la RDC, orchestrée par le Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS) avec le soutien de l’Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA).

Réunissant des experts, des entreprises minières, des associations, des représentants administratifs, des services techniques et d’autres intervenants, ces assises visaient à élaborer des stratégies spécifiques pour résoudre les problèmes complexes qui entravent la progression du secteur minier.

François Muamba Tshishimbi, coordonnateur du CPVS, a souligné l’enthousiasme des parties prenantes lors de cette seconde rencontre du cadre national de concertation des principaux intervenants du secteur minier en RDC. Il a également loué la contribution d’OSISA, un partenaire de premier plan du gouvernement.

« Le CPVS bénéficie du soutien d’OSISA dans le cadre d’une convention visant la mise en œuvre de l’Initiative présidentielle pour la transparence et la gouvernance du secteur extractif, dont la coordination lui est confiée en raison de son expertise », a déclaré François Muamba.

Muamba a mis en exergue les défis colossaux auxquels le secteur minier de la RDC est confronté aujourd’hui. Face à cela, la stratégie préconisée consiste à unir les efforts, permettant à chaque intervenant, en fonction de son domaine de compétence, d’apporter sa contribution optimale à l’évolution du secteur.

Cette seconde réunion du cadre national de concertation des parties prenantes du secteur minier en RDC offre une opportunité précieuse aux acteurs du secteur pour procéder à une analyse approfondie.

Rappelons que le Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS), créé par l’ordonnance n° 20/013 ter du 19 mars 2020, est un organe spécialisé relevant de la Présidence de la République. Sa mission consiste à surveiller et évaluer la mise en œuvre des engagements du Président de la République contenus dans le programme commun du Gouvernement, facilitant ainsi la prise de décisions stratégiques nationales par une analyse des évolutions tendancielles et de leur environnement.

LA REDACTION

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici