spot_imgspot_imgspot_img

Contrat Glencore-Rusal : Prolongation jusqu’à 2025 pour 5,24 millions de tonnes

Partager

Le négociant suisse Glencore et le producteur d’aluminium russe Rusal ont décidé de prolonger leur contrat d’approvisionnement à long terme jusqu’à l’année prochaine. Cette décision intervient alors que les volumes échangés jusqu’à présent ne représentent qu’une partie des volumes maximaux prévus dans l’accord, selon une source proche des négociations. Initialement, le contrat devait arriver à échéance cette année.

Rusal, bien que ne faisant pas l’objet direct de sanctions occidentales, est soumis à des restrictions indirectes en raison de la situation géopolitique tendue entre la Russie et l’Ukraine. Glencore, se conformant aux obligations légales, a donc décidé de poursuivre le contrat d’approvisionnement avec Rusal, malgré les pressions internationales pour cesser les achats de matières premières russes.

Selon des documents réglementaires, au cours des quatre premières années du contrat, Glencore a acheté environ un tiers des 5,24 millions de tonnes maximales convenues. Les volumes restants seront collectés à une date ultérieure, a précisé la source. En 2023, Glencore a acheté 459 000 tonnes d’aluminium sous le contrat, représentant une valeur estimée à 1,06 milliard de dollars, selon une estimation de Reuters basée sur le prix moyen de l’échange de Londres (LME) de 2 307 dollars par tonne.

La prolongation du contrat entre Glencore et Rusal témoigne de la solidité de leur partenariat malgré les défis géopolitiques actuels. Glencore a affirmé qu’il continuerait à honorer ses obligations contractuelles existantes, ce qui implique de continuer à acheter de l’aluminium à Rusal.

Cette décision de Glencore de prolonger son contrat avec Rusal montre que les entreprises cherchent à maintenir des relations commerciales stables même dans un contexte géopolitique complexe.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une