spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneCroissance exponentielle : l'inclusion financière en RDC atteint un sommet de 38,5%...

Croissance exponentielle : l’inclusion financière en RDC atteint un sommet de 38,5% en 2022

spot_img

Le ministre des Finances de la République démocratique du Congo, Nicolas Kazadi, a convié les acteurs économiques locaux et internationaux à s’approprier la Stratégie nationale d’inclusion financière (SNIF) 2023-2028, selon un rapport parvenu à lepoint.cd ce mardi.

Nicolas Kazadi, soulignant l’importance de passer de la conception à la mise en œuvre de la stratégie, a déclaré : « Élaborer une stratégie nationale d’inclusion financière est une chose, la mettre en œuvre en est une autre. Je voudrais saisir cette occasion pour inviter les acteurs nationaux et internationaux à s’approprier ce document pour qu’ensemble, nous parvenions à relever le défi de sa mise en œuvre et de l’amélioration de l’inclusion financière en RDC.« 

La SNIF 2023-2028 vise à accélérer la croissance économique et à réduire la pauvreté en favorisant l’accès aux services financiers. Kazadi a expliqué que l’accès et l’utilisation des services financiers permettent aux agents économiques de lisser leur consommation, de planifier leurs financements et de concrétiser leurs projets.

Le gouvernement a délibérément défini des objectifs stratégiques clairs dans des domaines cruciaux tels que l’accès aux services et produits financiers, les crédits aux ménages et aux micros, petites et moyennes entreprises, l’utilisation de l’argent mobile, l’éducation financière, et la protection des consommateurs, des infrastructures et des assurances.

Le ministre des Finances a exprimé sa gratitude envers les experts nationaux ayant contribué à l’élaboration de cette stratégie, ainsi qu’envers les partenaires au développement pour leurs contributions précieuses.

En rappelant l’initiative de 2016, le ministère a souligné que la feuille de route élaborée à la suite du processus Making Access Possible (MAP) a permis des avancées significatives dans le domaine de l’inclusion financière. Cela s’est traduit par une augmentation notable du nombre d’adultes détenant un compte auprès d’une institution financière ou via un prestataire de services financiers par téléphone mobile.

Les réformes mises en œuvre ont eu un impact marquant, faisant passer le taux d’inclusion financière de 3,5 % en 2010 à 9,1 % en 2013, année du lancement des établissements de monnaie électronique, pour atteindre un chiffre remarquable de 38,5 % en 2022.

La SNIF, approuvée par l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème financier congolais, trace la feuille de route pour accélérer le niveau d’inclusion financière en RDC de 2023 à 2028. La mobilisation des acteurs économiques est cruciale pour atteindre ces objectifs ambitieux.

la rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici