spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneDéfis financiers pour 2 milliards de personnes face aux coûts de santé

Défis financiers pour 2 milliards de personnes face aux coûts de santé

spot_img

Près de la moitié de la population mondiale, soit plus de 4,5 milliards d’individus, se trouve privée d’accès aux services de santé fondamentaux. Lors d’un atelier programmé pour le 18 avril 2024 à Washington, des spécialistes aborderont cette question pressante, exacerbée par des coûts croissants et des risques globaux en hausse tels que les crises climatiques et sanitaires.

L’événement verra la participation d’Ajay Banga, président du Groupe de la Banque mondiale, qui discutera des moyens d’extension de l’accès à des soins de qualité et abordables. Deux milliards de personnes subissent des difficultés économiques significatives à cause des dépenses de santé. Face à cette urgence, les discussions viseront à explorer des solutions viables pour contrer cette tendance alarmante.

La Banque mondiale insiste sur le fait que les soins de santé ne devraient pas être perçus comme une charge financière mais plutôt comme un investissement essentiel pour le développement durable et la croissance économique des nations. L’institution met en œuvre des stratégies pour collaborer efficacement avec divers pays et acteurs pour améliorer la situation.

Ce sommet servira de plateforme pour évaluer les progrès réalisés et les obstacles restants dans la lutte pour un accès équitable aux soins de santé à l’échelle globale. En ces temps de risques sanitaires et environnementaux accrus, la nécessité de reformer les systèmes de santé devient encore plus impérative.

Depuis Washington DC/États-Unis Patrick BOMBOKA ZOOM-ECO

Équipe de rédaction de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici