spot_imgspot_imgspot_img

Global Gateway : un levier de développement économique pour la RDC

Partager

Le projet Global Gateway de l’Union européenne (UE) ouvre de nouvelles perspectives économiques et infrastructurelles pour la République démocratique du Congo. Voici les principaux bénéfices de cette initiative.Lors du Forum Global Gateway 2023 à Bruxelles, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a célébré la signature de protocoles d’accord avec l’UE dans les secteurs du transport et des mines.

Cette collaboration se traduit par des investissements considérables, renforçant ainsi les infrastructures et les ressources économiques de la RDC. En effet, l’UE a promis d’investir 150 milliards d’euros en Afrique entre 2021 et 2027 dans le cadre de sa stratégie Global Gateway. Une partie de ces fonds sera allouée aux projets d’infrastructure en RDC, ce qui stimulera le développement économique et réduira les coûts logistiques.

Un accord-cadre de partenariat financier a été signé entre l’UE et la Banque africaine de développement pour encourager les investissements dans les corridors de transport stratégiques, incluant le développement du « corridor de Lobito » en Angola, Zambie et RDC. Ce projet facilitera l’exportation des minerais, réduisant ainsi les coûts et les délais de transport. Le partenariat entre l’UE et la RDC vise également à soutenir les chaînes de valeur des matières premières critiques, incluant des projets pour valoriser les ressources minières de manière durable et garantir des retombées économiques positives pour la RDC.

Le corridor de Lobito joue un rôle central dans le dynamisme économique de la RDC. Ce corridor permet de valoriser les ressources minières de la province du Katanga, facilitant leur exportation vers l’océan Atlantique, ce qui se traduit par une augmentation des revenus et une amélioration de l’économie nationale. En offrant une route stratégique alternative, le corridor de Lobito réduit significativement les coûts et les délais de transport, stimulant ainsi les échanges commerciaux et l’activité économique régionale.

Le développement du corridor est également perçu comme un générateur d’emplois et d’investissements, contribuant à la création d’opportunités économiques et à l’augmentation de la richesse dans la région. De plus, le soutien international, notamment de la Chine, qui investit massivement dans le développement minier en RDC, renforce les relations commerciales et économiques entre la RDC et ses partenaires internationaux.Les projets d’infrastructure soutenus par le Global Gateway en RDC incluent la modernisation du tronçon routier Mombasa-Kilifi, la finance pour les corridors stratégiques de transport, et le développement des chaînes de valeur des matières premières critiques.

Le développement de ces infrastructures intègre des mesures visant à minimiser leur impact environnemental, comme la réduction des émissions de gaz à effet de serre, l’amélioration de la sécurité routière et l’expansion du réseau à fibre optique.La Banque africaine de développement (BAD) joue un rôle crucial dans la mise en œuvre du projet Global Gateway. La BAD et l’UE ont signé un accord-cadre pour stimuler les investissements dans les projets d’infrastructure en Afrique.

La BAD, en tant que principale institution de financement du développement en Afrique, reçoit des contributions importantes de l’UE pour cofinancer ces projets. Parmi les initiatives phares, le corridor de Lobito améliore les possibilités d’exportation et la mobilité des citoyens, et les projets soutenus incluent également les secteurs de l’énergie et de la connectivité numérique.La jeunesse africaine est un acteur clé des projets du Global Gateway, notamment dans les domaines de l’éducation numérique, de la formation professionnelle et de l’entrepreneuriat.

Le projet Africa-Europe Youth Academy vise à mobiliser la jeunesse pour des initiatives de développement durable, renforçant les compétences des jeunes acteurs du changement. L’accent est mis sur le soutien du leadership des jeunes dans divers domaines, leur permettant de jouer un rôle actif dans le développement de leur communauté. Les jeunes entrepreneurs bénéficient également de soutiens pour démarrer et développer leurs entreprises, stimulant l’innovation en Afrique.

Le projet Global Gateway représente une opportunité majeure pour la RDC, en renforçant ses infrastructures et en stimulant son développement économique. Les investissements dans les corridors de transport, la modernisation des infrastructures routières et le soutien aux chaînes de valeur des matières premières sont autant de leviers qui permettront à la RDC de valoriser ses ressources et d’améliorer son économie. Le rôle de la Banque africaine de développement et l’implication de la jeunesse africaine sont essentiels pour garantir le succès de ces initiatives et assurer un développement durable et inclusif.

Signé : L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une