spot_imgspot_imgspot_img

Hausse de 8,42% du prix des avocats à Kinshasa en mai 2024

Partager

Une récente enquête menée par ACP révèle une augmentation significative des prix des fruits sur les marchés de Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC). Entre le 25 avril et le 24 mai 2024, le prix d’une caisse d’avocats en provenance de Kisantu (Kongo Central) et de Kikwit (Kwilu) a grimpé de 8,42 % pour atteindre 95 000 FC (33,33 USD), contre 87 000 FC.

Cette flambée des prix s’explique en partie par le caractère saisonnier des fruits et les difficultés rencontrées dans leur acheminement vers les centres de consommation, notamment en raison du mauvais état des routes agricoles.

Parallèlement, le prix d’un sac d’oranges de Kimpese est passé de 60 000 à 65 000 FC, celui des raisins sud-africains de 48 000 à 50 000 FC le kilogramme, et celui des carottes de 75 000 à 80 000 FC le sac.

D’autres fruits ont également vu leurs prix augmenter, tels que les caramboles de Mbanza-Ngungu (de 40 000 à 20 000 FC), les corossols de Kimpese (de 95 000 à 100 000 FC la caisse), les ananas de Kinzau-Mvuete (de 100 000 à 120 000 FC le filet), et les pastèques (de 50 000 à 55 000 FC les 10 kg).

En revanche, certains fruits ont enregistré une baisse de prix, notamment les bananes plantains de Boma (de 55 000 à 50 000 FC le régime), les bananes simples (de 40 000 à 20 000 FC le régime), le maracuja (de 65 000 à 50 000 FC), les kiwis sud-africains (de 49 000 à 40 000 FC le kilogramme), les mandarines (de 70 000 à 62 000 FC le sac), les pommes rouges sud-africaines (de 115 000 à 110 000 FC le carton), les papayes de Kisantu (de 60 000 à 55 000 FC le bassin), les pommes vertes sud-africaines (115 000 FC le carton), les noix de coco de Kikwit (45 000 FC les 10 pièces), les mangues de Kasangulu (90 000 FC le sac), et les poires sud-africaines (55 000 FC le kilogramme).

Cette analyse détaillée des prix des fruits à Kinshasa permet de mieux comprendre les variations et les facteurs qui influent sur le marché des produits de grande consommation en RDC.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une