spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneIvanhoe mines impacte le PIB de la RDC avec 6% grâce à...

Ivanhoe mines impacte le PIB de la RDC avec 6% grâce à kamoa-kakula en 2023

spot_img

Le 17 avril 2024, Ivanhoe Mines a dévoilé depuis l’Afrique du Sud son dernier rapport sur le développement durable, marquant la septième édition de ce document annuel. Ce rapport met en lumière les efforts continus de la société pour aligner ses opérations minières sur des objectifs de développement plus larges, affirmant son engagement envers une exploitation minière responsable.

En 2023, Ivanhoe Mines a réalisé des progrès notables en matière de santé et de sécurité, réduisant son taux de fréquence total des blessures enregistrables (TRIFR) de 1,72 à 0,94. Le rapport note également une diminution significative du taux de fréquence des blessures avec arrêt de travail (LTIFR), passant de 38 à 0,23.

L’impact économique d’Ivanhoe Mines sur la République démocratique du Congo est également significatif, avec la contribution du projet Kamoa-Kakula représentant environ 6 % du PIB national. En termes de rémunérations, la société a versé 129 millions de dollars en salaires au cours de l’année, complétés par plus de 81 millions de dollars en charges sociales locales.

Sur le plan fiscal, Ivanhoe Mines a contribué de manière substantielle aux recettes publiques, avec 861 millions de dollars versés en taxes et redevances, soit une augmentation de 250 % par rapport à l’année précédente. Parmi ces contributions, 857 millions de dollars ont été alloués à la RDC.

L’entreprise a également doublé ses dépenses pour les initiatives de développement socio-économique, investissant 39 millions de dollars dans les communautés hôtes en 2023.

Concernant la diversité de genre au sein de l’entreprise, la proportion de femmes au conseil d’administration a augmenté, passant de 18 % à 27 %. Cependant, la représentation globale des femmes dans l’entreprise reste à 10 %, malgré une augmentation de 55 % du nombre total d’employés sous la direction de Kamoa-Kakula.

Ivanhoe Mines a également franchi une étape importante en matière de transparence, en soumettant sa première évaluation des attentes de l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE).

En conclusion, le rapport 2023 d’Ivanhoe Mines dépeint une entreprise qui cherche non seulement à se positionner comme un leader de l’exploitation minière responsable, mais aussi à jouer un rôle actif dans le développement économique et social des régions où elle opère, notamment en Afrique australe.

par l’équipe éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici