spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLa production locale d'aliments en RDC boostée par une initiative agroalimentaire

La production locale d’aliments en RDC boostée par une initiative agroalimentaire

spot_img

Une récente initiative dans le secteur agroalimentaire en République démocratique du Congo vise à stimuler la production locale d’aliments, avec pour objectifs principaux l’augmentation du produit intérieur brut (PIB) et le soutien aux exploitants locaux. Lepoint.cd a obtenu ces informations au cours d’une entrevue exclusive tenue ce lundi.

potentiel géologique et climatique exceptionnel

Le président de l’association Bio-Congo, M. Ntumba Ngalamulume, souligne le potentiel géologique, climatique et pédologique exceptionnel du pays. Il interpelle sur la nécessité de se concentrer sur ces atouts pour garantir la sécurité alimentaire nationale. Dans une déclaration, il affirme : « Nous sommes un pays au scandale géologique, climatique et pédologique extraordinaire, pourquoi ne pas nous focaliser sur nos potentialités afin de nous prendre en charge du point de vue sécurité alimentaire. »

promotion de la production et transformation locale des richesses

M. Ngalamulume préconise la promotion d’une politique axée sur la production et la transformation locale des richesses. L’objectif est d’assurer un développement national intégral et durable. Il souligne l’importance d’une collaboration étroite entre les exploitants agropastoraux, les experts et les centres de recherche pour concrétiser cette politique au bénéfice de la population : « Nous, exploitants agropastoraux, devrions travailler en synergie avec les experts et les centres de recherche pour mettre en place des mécanismes permettant de nourrir notre population.« 

l’appel au changement de paradigme du gouvernement

Selon M. Sylvain Ntumba, le gouvernement doit jouer un rôle prépondérant dans ce processus de changement. Il suggère que le ministère de l’Agriculture alloue des moyens pour organiser et optimiser ce secteur, alignant ainsi la vision sur la revanche du sol sur le sous-sol, telle que prônée par le Chef de l’État.

« Il est aberrant de constater que même ceux qui sont censés produire, se contentent des poulets et du riz importés, » déplore-t-il.

un potentiel inexploité de 80 millions d’hectares de terres arables

La République démocratique du Congo dispose d’une capacité d’environ 80 millions d’hectares de terres arables inexploitées. Cette richesse inexploitée pousse souvent le gouvernement à dépendre des importations alimentaires, ce qui engloutit une part significative des devises du pays.

Cette initiative en faveur de la production locale d’aliments s’inscrit dans une perspective économique et sociale durable, nécessitant la mobilisation de ressources et d’efforts coordonnés pour transformer le potentiel naturel du pays en moteur de croissance économique.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici