spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneDiplomatie économique : BRICS+ accueille de nouveaux acteurs dans son sillage

Diplomatie économique : BRICS+ accueille de nouveaux acteurs dans son sillage

spot_img

Le paysage géopolitique et économique mondial connaît une transformation majeure avec l’élargissement officiel du groupe BRICS, devenu désormais BRICS+. À partir de ce 1er janvier, le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud accueillent officiellement de nouveaux membres influents : l’Égypte, l’Éthiopie, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Iran. Cette décision, entérinée lors du sommet de Johannesburg en août 2023, marque un tournant significatif pour le groupe, représentant à présent près de la moitié de la population mondiale et environ un tiers du PIB planétaire.

Le renforcement du groupe BRICS+, orchestré dans le dessein de réinventer le système financier mondial, vise à corriger les déséquilibres longtemps imposés par les institutions occidentales dominantes, telles que le Fonds monétaire international et la Banque mondiale. Ces institutions, fortement influencées par le dollar américain, se voient contestées par le groupe BRICS+ dans sa volonté de rééquilibrer les dynamiques financières mondiales. La Chine, en tant que deuxième économie mondiale, joue un rôle central dans cette démarche, cherchant à atténuer l’impact des sanctions occidentales potentielles.

Au-delà de cette expansion, d’autres nations expriment leur intérêt pour une intégration au groupe BRICS+. Le Nigeria, leader économique en Afrique, a manifesté un intérêt croissant pour rejoindre ce consortium influent. Le ministre des Affaires étrangères, Yusuf Tuggar, a souligné en novembre dernier l’importance d’une telle adhésion, positionnant le pays pour renforcer sa présence sur l’échiquier économique mondial.

Le Nigeria s’engage activement dans la diversification de ses partenariats stratégiques, cherchant à aligner ses objectifs économiques avec d’autres entités partageant des aspirations similaires. L’inclusion du Nigeria dans des groupes tels que les BRICS+ et le G20 est perçue comme essentielle pour influencer les décisions économiques mondiales, compte tenu de sa stature en Afrique.

L’élargissement du groupe BRICS+ redéfinit profondément les dynamiques des relations économiques mondiales. Cette expansion symbolise une quête vers un ordre international plus équilibré et multipolaire, où les économies émergentes et en développement jouent un rôle de plus en plus déterminant.

Par la Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici