spot_imgspot_imgspot_img

La relance de Kamituga Mining au cœur des négociations entre Antoinette N’samba et le DG de Strategos Mining

Partager

La Ministre des Mines, Antoinette N’samba, a récemment engagé des discussions cruciales avec Cédric Mattart, le Directeur Général de Strategos Mining, sur la problématique de la remise en marche effective des opérations minières de l’entreprise, notamment Kamituga Mining, Namoya Mining et Lubucha Mining.

Le DG de Strategos Mining a exposé les défis auxquels son entreprise fait face, appelant à l’implication personnelle de la Ministre pour « amorcer la reprise effective des activités ». Il a souligné plusieurs points, notamment la complexité des difficultés rencontrées et les efforts déployés par l’entreprise pour obtenir le soutien nécessaire.

« Nous avons échangé avec son excellence Madame Antoinette N’samba Kalambayi sur plusieurs points tels que la question de la reprise des activités de nos différentes entités, la question de la complexité des difficultés auxquelles nous faisons face et à ne pas éluder des efforts qui sont faits par nous et veulent obtenir un maximum des supports de la patronne des mines pour pouvoir aller jusqu’au bout du projet. L’enjeu est de faire renaître Namoya en tant que société de production, que le site de Kamituga soit remis en production et en sécurité avec l’ensemble de partis prenantes », a-t-il déclaré.

Mattart a également mis en lumière les problèmes logistiques liés à l’état déplorable des routes, entravant la mobilité des équipements et engendrant des problèmes de sécurité.

« Ces projets sont complexes, il faut évidemment aujourd’hui que la problématique de l’enclavement du coin ou sont censés exécutés ces projets, soit connue de tous. Les Routes nationales numéro 2 et la RN5 sont dans un état de délabrement très avancés, voilà, ce qui empêche évidemment l’accessibilité, cela crée de l’insécurité qui empêche l’arrivée des nouveaux matériels et les produits consommables », a renchéri le numéro un de cette entreprise minière.

En réponse, la Ministre des Mines a assuré à son interlocuteur de son engagement personnel pour résoudre les problèmes entravant le développement de l’entreprise en République démocratique du Congo. L’accent sera mis sur des actions concrètes visant à lever les obstacles logistiques et à stimuler la productivité des entités minières concernées.

LA REDACTION

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une