spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLa République du Tchad accède à l'actionnariat d'Africa50 : un pas stratégique...

La République du Tchad accède à l’actionnariat d’Africa50 : un pas stratégique dans l’investissement en infrastructures

spot_img

Par Felly Ntello, Expert Journaliste Économique

Marrakech, Maroc – La République du Tchad a franchi une étape significative dans son engagement envers le développement des infrastructures en devenant un nouvel actionnaire d’Africa50, la plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures. Cette annonce a été faite lors des assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international à Marrakech, au Maroc.

Le Ministre des Finances, du Budget et des Comptes publics du Tchad, Hon. Tahir Hamid Nguilin, a apposé sa signature sur les documents nécessaires au nom du gouvernement, ouvrant ainsi la voie à une coopération fructueuse entre le Tchad et Africa50. Ce partenariat s’inscrit dans la vision stratégique du Tchad, visant à renforcer son économie en mettant l’accent sur le développement des infrastructures.

L’Importance de l’Investissement en Infrastructures

L’infrastructure, en économie, est le socle sur lequel repose la croissance et la prospérité. Le Tchad reconnaît que pour atteindre ses objectifs de développement économique, il est impératif de disposer d’infrastructures modernes et efficaces. Les infrastructures jouent un rôle crucial dans la stimulation de la productivité, la création d’emplois et la facilitation des échanges commerciaux.

Le Ministre Tahir Hamid Nguilin a souligné : « La République du Tchad se réjouit de rejoindre officiellement Africa50, car notre pays partage les ambitions de l’organisation. L’infrastructure est le pilier de toute économie et, de ce fait, nous souhaitons tirer pleinement parti de l’expertise d’Africa50 en matière de développement et de financement de projets pour faire avancer le programme de construction des infrastructures de notre pays. »

Africa50 : Un Acteur Clé dans le Paysage de l’Investissement en Infrastructures Africaines

Alain Ebobissé, directeur général d’Africa50, a exprimé sa satisfaction quant à cette nouvelle adhésion : « Nous sommes heureux d’élargir notre empreinte panafricaine en accueillant la République du Tchad dans l’actionnariat d’Africa50. Notre objectif est de couvrir tous les pays du continent, et l’arrivée du Tchad est une étape majeure dans cette direction. Nous nous réjouissons de pouvoir contribuer prochainement au programme de développement d’infrastructures prioritaires du pays. »

Les Réalisations d’Africa50 en Chiffres

Africa50 a déjà concrétisé 22 investissements, d’une valeur totale de plus de 6,6 milliards de dollars américains. Un chiffre qui témoigne de l’engagement de l’organisation envers le développement de l’Afrique à travers des projets d’infrastructures essentiels. Dans le secteur de l’énergie, plus de 17 millions de personnes ont désormais accès à une électricité fiable et propre, grâce aux projets financés par Africa50. Un impact significatif qui renforce la qualité de vie des populations et stimule le secteur économique.

Un Portefeuille Diversifié

Outre ses investissements dans le secteur de l’énergie, le portefeuille diversifié d’Africa50 englobe des projets dans les transports et la logistique, les technologies de l’information et de la communication, le gaz midstream, l’éducation, les soins de santé et la fintech. Cet éventail de secteurs démontre l’engagement d’Africa50 à contribuer à la croissance de l’Afrique de manière holistique, tout en créant des opportunités d’investissement diversifiées.

L’adhésion du Tchad à Africa50 est une étape cruciale dans le développement des infrastructures en Afrique. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, mettant en évidence l’impact positif de l’investissement dans les infrastructures. L’économie tchadienne est désormais positionnée pour connaître une croissance durable grâce à ce partenariat stratégique avec Africa50. Le continent africain, de son côté, renforce son réseau d’investissement en infrastructures, un élément essentiel pour favoriser le progrès économique à long terme.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici