spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneLe marché de l'antimoine se stabilise après une période de hausse

Le marché de l’antimoine se stabilise après une période de hausse

spot_img

Dans un contexte de volatilité persistante, le secteur de l’antimoine affiche une certaine stabilisation après plusieurs semaines caractérisées par une ascension soutenue des prix. Cette pause intervient alors que les acteurs du marché expriment une prudence accrue face aux tarifs demandés, témoignant d’une réticence marquée à s’engager à des niveaux de prix jugés excessifs.

Stagnation dans le secteur de l’antimoine : une analyse approfondie

La semaine passée a vu le marché de l’antimoine entrer dans une phase de calme notable, exacerbée par une offre limitée sur le continent européen. Un acteur clé du marché a révélé que, face à un prix fixé à 13.400 dollars la tonne pour des livraisons à Baltimore et dans divers ports européens, les acheteurs maintiennent depuis deux semaines une résistance acharnée. Ce même vendeur a réussi à finaliser une vente pour un conteneur de métal de grade II à destination du Brésil, à un tarif inférieur à la fourchette habituelle. « La patience est de mise, » confie un acheteur, soulignant une demande européenne loin d’être vigoureuse. « Les consommateurs adoptent une attitude d’attente, espérant une baisse des prix avant de procéder à des achats, » explique un distributeur, mentionnant l’absence de transactions conclues au cours des trois dernières semaines. Du côté de l’offre, la disponibilité en antimoine et en oxyde d’antimoine (ATO) demeure contrainte, selon plusieurs intervenants du marché. « Les quantités de métal disponibles sont faibles, » affirme un négociant, qui, bien qu’il n’ait réalisé aucune vente la semaine précédente, évalue l’antimoine entre 13.400 et 13.800 dollars la tonne sur le marché au comptant. Les prix de l’antimoine ont connu une progression régulière depuis décembre, en raison de difficultés d’approvisionnement en provenance de Birmanie, de retards de livraison liés à la crise en mer Rouge, de stocks mondiaux limités et d’une demande soutenue en Chine avant les congés du Nouvel An lunaire, dans un contexte de sous-approvisionnement du marché.

Altilium bénéficie d’un nouvel apport financier de SQM

Altilium, entreprise britannique spécialisée dans le recyclage de batteries, a annoncé avoir bénéficié d’un investissement supplémentaire de la part de SQM Lithium Ventures, branche de capital-risque du producteur de lithium sud-américain SQM. Cet investissement de 9,43 millions de dollars vient s’ajouter à un apport initial de 2,57 millions de dollars, portant le financement total à 12 millions de dollars. Depuis l’investissement de départ en septembre 2023, Altilium a franchi plusieurs étapes clés, dont l’expansion de son site de recyclage au Royaume-Uni, l’amélioration de son processus hydrométallurgique et le renforcement de son équipe dirigeante. « Ces fonds vont nous permettre d’accélérer le développement de nos activités au Royaume-Uni et en Europe, » a déclaré l’entreprise.

Glencore face à une année difficile en 2023

Glencore, géant de l’industrie minière, a enregistré une baisse significative de 75% de son résultat net en 2023, impacté par une faiblesse des fondamentaux du marché, en particulier dans le secteur du cobalt. Avec une production de 41.300 tonnes de cobalt cette année, Glencore se positionne comme l’un des principaux producteurs mondiaux. Toutefois, l’excédent de produits intermédiaires en cobalt et un ralentissement de la demande en matières premières pour batteries ont contribué à une baisse des prix. « Le marché du cobalt a été fortement affecté par des dynamiques défavorables de l’offre et de la demande, entraînant une accumulation des stocks, » indique le groupe. Malgré une demande en berne, Glencore anticipe une reprise des achats dans les deux prochaines années, soutenue par des fondamentaux à long terme favorables, notamment grâce à l’augmentation prévue des ventes de véhicules électriques dans les marchés occidentaux.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici