spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC : Une alliance stratégique entre COREF et Enabel pour dynamiser le...

RDC : Une alliance stratégique entre COREF et Enabel pour dynamiser le civisme fiscal

spot_img

Dans un effort concerté pour renforcer la discipline fiscale au sein de la République Démocratique du Congo, COREF et Enabel ont lancé un ambitieux plan d’action. Cette initiative vise à cultiver une culture de responsabilité fiscale parmi les contribuables et à optimiser la collecte des recettes dans un pays où la pression fiscale demeure inférieure à la moyenne de ses voisins régionaux.

Face à un contexte économique mondial de plus en plus contraignant, la nécessité d’accroître les recettes internes se fait pressante. Godefroid Misenga, Secrétaire exécutif du COREF, souligne l’importance de cette démarche : « Notre objectif est d’identifier les obstacles qui empêchent une contribution fiscale adéquate et de développer des stratégies pour y remédier. Une meilleure compréhension des défis nous permettra de mettre en place une stratégie efficace, qui sera ensuite soumise à l’approbation du gouvernement.« 

Charles Nihangaza, expert en stratégie et politiques fiscales chez Enabel, met en lumière l’aspect crucial de la transparence et de l’amélioration des services aux citoyens dans le cadre de cette initiative. « Le renforcement de la gouvernance financière et la lutte contre la fraude fiscale sont au cœur de nos préoccupations. Nous envisageons une série de mesures, telles que la modernisation de notre système fiscal et l’augmentation de l’efficacité administrative, pour encourager une participation fiscale plus active et équitable.« 

Cette collaboration entre COREF et Enabel s’inscrit dans le cadre du Plan Stratégique de Réformes des Finances Publiques (PSRFP), adopté en 2021, qui vise à améliorer la gestion des finances publiques et à augmenter les ressources financières de l’État. Le programme de gouvernance financière d’Enabel, soutenu par le Royaume de Belgique, joue un rôle déterminant dans cette démarche, en mettant l’accent sur la consolidation de la démocratie, le respect des droits humains et l’amélioration de la qualité des services sociaux.

Les résultats attendus de cette collaboration sont multiples : une augmentation de la mobilisation des recettes de manière équitable et transparente, un cadre budgétaire et de dépenses publiques crédible et aligné sur les politiques publiques, ainsi qu’un contrôle accru de la gestion des fonds publics par les citoyens et la société civile.

La stratégie élaborée sera mise en œuvre dans diverses provinces, notamment Kinshasa, Kasaï Oriental, et Haut-Katanga, marquant ainsi une étape significative vers une gestion fiscale plus responsable et efficace en RDC.

Par L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici