spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneMarché des Métaux : Semaine Morose, Cuivre en Deçà des 10 000...

Marché des Métaux : Semaine Morose, Cuivre en Deçà des 10 000 $/tonne

spot_img

Les métaux de base ont affronté une semaine tumultueuse, marquée par une tendance à la baisse pour la plupart d’entre eux en vue de la clôture. L’absence des opérateurs chinois en raison d’un jour férié, conjuguée au désintérêt des investisseurs pour les actifs risqués, a lourdement pesé sur ce secteur.

« Le cuivre reste bien en-deçà des 10 000 $/tonne. Bien qu’il ait trouvé un support solide à 9 790 $/tonne, un recul en dessous de ce seuil pourrait entraîner une correction plus prononcée« , ont analysé les experts de Sucden Financial. « De plus, si à la réouverture des marchés chinois lundi, l’aversion au risque persiste, la baisse des cours pourrait être accentuée par le retour de l’activité« , ont-ils ajouté.

Malgré cette tendance morose, les spécialistes demeurent prudents quant à l’évolution à long terme des métaux. Selon eux, les fondamentaux du marché restent solides, portés notamment par une demande soutenue dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’électrification. Cependant, les incertitudes économiques et géopolitiques pourraient continuer à exercer une pression à court terme sur les cours.

Dans ce contexte, les investisseurs surveilleront de près les prochaines données macroéconomiques ainsi que les décisions des banques centrales, qui joueront un rôle déterminant dans l’orientation future des métaux.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici