spot_imgspot_imgspot_img
AccueilExpertEnquêteMédias en RDC : Radios en tête, la télévision payante gagne du...

Médias en RDC : Radios en tête, la télévision payante gagne du terrain

spot_img

Dans le paysage médiatique de la République Démocratique du Congo (RDC), les chiffres révèlent une évolution notable de l’audience des différents médias, selon une enquête intitulée « Analyse de l’Audience des Médias en RDC » présentée ce vendredi 29 septembre 2023 par Serge Mumbu, Directeur Général de la société Target, spécialisée dans les études de marché et d’audience. Cette analyse pointe vers des tendances significatives qui influencent le secteur des médias en RDC.

Radios Dominent avec 52% d’Audience

Les radios se hissent au sommet de l’audience médiatique en RDC, captant une part considérable de 52% du public. Ce chiffre témoigne de l’attachement des Congolais à ce média traditionnel, notamment les jeunes de 18 à 24 ans qui constituent le cœur de l’audience radio.

La Télévision Payante en Croissance avec 23% d’Impact

Un autre acteur en pleine ascension est la télévision payante, qui a vu son influence augmenter de plus de 23%. Les jeunes hommes sont particulièrement friands de ce service, ce qui suggère un potentiel de croissance continu.

La Presse Écrite en Baisse avec Seulement 2% d’Audience

En revanche, la presse écrite continue de décliner, n’attirant que 2% du public en 2023. Ce média souffre de plusieurs facteurs, dont le manque de financements et la concurrence accrue des médias numériques.

L’Internet Gagne en Popularité, Passant de la Troisième à la Deuxième Place

L’étude révèle également un changement significatif dans le paysage médiatique avec l’Internet qui gagne en popularité. Alors qu’il était précédemment classé troisième, il occupe désormais la deuxième place en termes d’audience. La population congolaise passe de plus en plus de temps en ligne, dépassant la télévision et la radio.

Inégalités et Qualité des Contenus Affectent l’Audience

Le président de la Commission nationale de la communication et marketing de la FEC, Didier M’pambia, a analysé ces résultats et a souligné que la baisse d’audience à la radio et à la télévision est en grande partie due au manque de financements. Il a mis en avant le contraste avec les médias internationaux, qui bénéficient de subventions et de l’investissement du secteur privé pour assurer la régularité des salaires des employés et la production de contenus de qualité.

Il a également mentionné les défis liés à la qualité des contenus et des acteurs, ainsi que la propagation de fausses informations, nuisant à la crédibilité des médias locaux.

Face à ces enjeux, Didier M’Pambia encourage les médias congolais à se réorienter vers les fondamentaux pour restaurer leur audience et leur pertinence dans le paysage médiatique en constante évolution de la RDC.

Répartition Régionale de l’Audience

En termes de répartition régionale, l’enquête a couvert les 26 provinces de la RDC, regroupées en huit zones distinctes. Les résultats montrent que la télévision est particulièrement populaire dans le Grand-Katanga et à Kinshasa, avec une part de 25% de téléspectateurs. La radio trouve son public dans le Grand-Kasaï, le Grand-Kivu, la Province orientale et le Grand Bandundu.

En ce qui concerne Internet, de nombreuses personnes sont connectées dans le Grand-Katanga, Kinshasa et le Grand-Kivu. Les chaînes câblées connaissent un succès marqué au Kongo-Central, tandis que la presse écrite conserve un public plus important dans le Grand-Kivu.

Modes d’Accès aux Médias

Les supports utilisés pour accéder aux médias varient selon le média en question. La radio est principalement écoutée via des téléphones mobiles, tandis qu’Internet est consulté à la fois sur des téléphones portables et des ordinateurs. Les chaînes câblées sont regardées à l’aide de téléphones et de décodeurs.

Langue et Lieux de Consommation

Sur le plan linguistique, 87% des chaînes câblées utilisent la langue française, tandis que la radio attire 54% d’auditeurs francophones, le reste étant partagé entre les langues nationales et l’anglais.

En ce qui concerne les lieux de consommation, les résultats montrent que le domicile reste le principal lieu de visionnage pour la télévision et les chaînes câblées, tandis qu’Internet est plus fréquemment utilisé au bureau et dans des lieux publics.

Préférences de Contenu

En ce qui concerne les préférences de contenu, les Congolais sont principalement attirés par les informations, les émissions politiques et religieuses à la radio. Sur Internet, les messageries et le téléchargement d’audios et de vidéos sont populaires. Enfin, la télévision en clair se distingue avec des programmes axés sur les informations, la politique, le sport et le théâtre.

En somme, cette analyse de l’audience des médias en RDC met en lumière une dynamique changeante dans le secteur des médias, avec la radio toujours en tête, mais la télévision payante et Internet gagnant du terrain. Les défis liés au financement et à la qualité des contenus doivent être surmontés pour maintenir la pertinence des médias traditionnels dans un environnement médiatique en constante évolution.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici