spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneNouvelle campagne de vente de patentes et de recensement des activités économiques...

Nouvelle campagne de vente de patentes et de recensement des activités économiques et commerciales pour l’année 2024

spot_img

Le Commissaire Général en charge de l’EPMEA, Excellence Edmond MONDONGA, a donné le coup d’envoi ce jeudi 2 mai d’une campagne conjointe visant à recenser les activités économiques et commerciales et à collecter la Taxe annuelle pour la délivrance de la Patente pour l’exercice 2024.

Cette initiative intervient juste après la clôture du moratoire accordé pour la déclaration de l’impôt foncier et de l’impôt sur les revenus locatifs au 30 avril 2024. Le Directeur Général de la Direction Générale des Recettes de Kinshasa, Michée MUSAKA MAYELENKAY, a souligné l’importance de cette campagne dans le cadre de l’exécution du Budget, qui impose à la DGRK des objectifs ambitieux de collecte de recettes.

La patente concerne les personnes physiques exerçant le petit commerce et toutes les activités économiques et commerciales non soumises au Registre commercial et des crédits mobiliers (RCCM) de la ville de Kinshasa. Michée MUSAKA MAYELENKAY a également annoncé une baisse significative des taux de la patente, fixés par catégories d’activités et variant entre l’équivalent en francs congolais de 2 à 40 dollars pour toute l’année.

La campagne se déroulera en deux phases, avec une première phase de paiement volontaire du 2 mai au 30 septembre 2024, et une seconde phase de recouvrement forcé du 1er octobre au 31 décembre 2024.


DGRK/ Lancement campagne vente patente exercice 2024 et recensement des activités économiques & commerciales.
Source: DGRK CellCom2024

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici