spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneRDC: Un appel de 2,6 milliards USD lancé par OCHA pour soutenir...

RDC: Un appel de 2,6 milliards USD lancé par OCHA pour soutenir 8,7 millions de personnes à l’est du pays

spot_img

Le 20 février 2024, à Kinshasa, le Gouvernement congolais, représenté par le Ministre des Affaires sociales et Actions humanitaires, en collaboration avec la communauté humanitaire et d’autres partenaires, a lancé un appel pressant à la mobilisation de fonds. L’objectif est d’assister 8,7 millions de personnes confrontées à une crise humanitaire alarmante, principalement dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Selon Bruno Lemarquis, Chef du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), la situation s’aggrave depuis plus d’un an avec de nouvelles flambées de violence, en particulier dans l’est du pays, forçant les populations à des déplacements répétés. Actuellement, la RDC compte 6,7 millions de personnes déplacées internes. Cette crise s’inscrit dans un contexte où le pays est confronté à de graves inondations et à une résurgence des épidémies de rougeole et de choléra. Outre ces crises immédiates, OCHA souligne l’urgence de traiter la situation d’insécurité alimentaire.

En 2024, OCHA estime que près de 25,4 millions de personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire, touchant 8,4 millions de personnes en malnutrition aiguë, principalement des enfants de moins de 5 ans, des femmes enceintes et des femmes allaitantes.

Modeste Mutinga Mutushayi, le Ministre des Affaires sociales et des Actions humanitaires, a ajouté une dimension critique à la situation, soulignant qu’au-delà des chiffres, plus d’un million d’enfants ne fréquentent plus l’école en raison des conflits armés. Il a appelé la communauté internationale à porter son attention sur la RDC, un pays doté d’un potentiel unique sur le plan environnemental, minier et touristique.

Situation critique dans le Nord-Kivu

Il est crucial de rappeler que la province du Nord-Kivu, dont Goma est le chef-lieu, est plongée dans un conflit depuis fin 2021, opposant le M23 (« Mouvement du 23 mars ») à l’armée congolaise. Les récents rapports médiatiques indiquent une intensification des affrontements vers Sake, ville stratégique située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Goma, considérée comme un verrou sur la route de la capitale provinciale.

Face à cette crise multidimensionnelle, OCHA estime que 2,6 milliards USD sont nécessaires pour répondre aux besoins humanitaires pressants. L’appel à la mobilisation ne se limite pas à une assistance immédiate mais vise également à attirer l’attention sur la nécessité d’une intervention à long terme pour rétablir la stabilité dans la région.

La RDC, malgré ses défis actuels, reste un acteur potentiel majeur sur la scène mondiale, soulignant l’importance d’une réponse rapide et efficace pour surmonter ces crises et permettre au pays de réaliser son potentiel.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici