spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneVision Minière Africaine : La RDC enregistre 23% d'Avancement

Vision Minière Africaine : La RDC enregistre 23% d’Avancement

spot_img

Lors d’un séminaire de sensibilisation à la gouvernance de la gestion durable des ressources minérales à Kinshasa, la République démocratique du Congo (RDC) s’est vue attribuer un score global de 23% pour son alignement à la vision minière africaine (VMA).

Selon les propos de M. Fabien Mayani, expert en ressources extractives, ce score représente un progrès modéré vers la réalisation des objectifs de la VMA. L’évaluation, basée sur les six piliers du Cadre africain de gouvernance des minéraux (CAGM), met en lumière les forces et les faiblesses de la RDC dans ce domaine.

Parmi ces piliers, la RDC a atteint sa note la plus élevée, soit 28%, dans le domaine environnemental et social (pilier 6). Cela témoigne des efforts déployés par le gouvernement pour améliorer le cadre légal dans ce domaine. Cependant, des défis subsistent, notamment en ce qui concerne les liens, investissements et diversifications (pilier 4), où la RDC n’a obtenu qu’un maigre 17%. Cette situation souligne l’impact limité du secteur minier sur d’autres secteurs de l’économie nationale.

La fiscalité et la gestion des revenus (pilier 3) demeurent également des défis pour la RDC. Le mécanisme de transparence des recettes minières, tel qu’exigé par la VMA, est encore à mettre en place.

Ces résultats mettent en évidence l’importance pour la RDC de continuer à travailler sur sa gouvernance des ressources minérales pour atteindre les objectifs de la VMA. Ils soulignent également la nécessité d’une approche holistique, prenant en compte les aspects environnementaux, sociaux et économiques de l’exploitation minière.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici