spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneCrise alimentaire en RDC : 23,4 millions de vies en jeu, le...

Crise alimentaire en RDC : 23,4 millions de vies en jeu, le PAM appelle à une aide de 548,5 millions USD

spot_img

La République démocratique du Congo se trouve actuellement en proie à une crise alimentaire sans précédent dans sa partie Est, où les conflits armés persistent, forçant des familles entières à fuir leurs foyers pour échapper aux violences. Le Programme alimentaire mondial (PAM), agissant en tant qu’organe humanitaire vital dans cette région tourmentée, est confronté à un défi financier colossal pour répondre à l’urgence de cette crise.

Selon un communiqué récent du PAM, pas moins de 548,5 millions de dollars américains sont nécessaires pour soutenir les opérations humanitaires en RDC, avec 425 millions de dollars à être mobilisés dans les six prochains mois. Ces fonds sont essentiels pour répondre aux besoins critiques des populations les plus démunies, principalement concentrées dans l’est du pays, où les déplacements massifs de personnes ont créé une situation alarmante.

Au cœur de cette crise se trouve une population de près d’un million de personnes déplacées, principalement concentrées dans la région de Goma, dans la province du Nord-Kivu. Cette migration forcée a exacerbé les pénuries alimentaires, poussant les prix des denrées de base à des niveaux prohibitifs sur les marchés locaux. Les familles se retrouvent ainsi dans une situation précaire, luttant pour accéder à une alimentation adéquate, ainsi qu’aux services de santé et à l’éducation.

Face à cette urgence humanitaire croissante, le PAM a intensifié ses efforts, triplant le nombre de personnes bénéficiant de son aide alimentaire. De 400 000 personnes en mai 2023, ce chiffre est passé à 1,3 million actuellement. Toutefois, malgré ces efforts, le financement nécessaire pour maintenir ces opérations est loin d’être assuré.

Les conséquences de cette crise alimentaire ne se limitent pas à la faim. Les femmes et les jeunes filles, en particulier celles vivant dans les camps de déplacés internes, sont confrontées à des risques accrus de violence sexuelle lorsqu’elles quittent ces zones à la recherche de ressources pour subvenir aux besoins de leur famille. Cette situation met en évidence l’urgence de fournir un soutien alimentaire adéquat et des moyens de subsistance durables pour réduire les taux alarmants de violence basée sur le genre en RDC.

Lors d’une récente visite à Goma, la directrice exécutive du PAM, Cindy McCain, a témoigné personnellement des conditions de vie désespérées dans lesquelles des millions de personnes sont plongées. Son appel à l’action est clair : sans un engagement financier accru, la capacité du PAM à répondre à cette crise humanitaire vitale sera sévèrement compromise.

Dans un pays où près d’un quart de la population, soit 23,4 millions de personnes, est confronté à une crise alimentaire aiguë, l’importance d’une réponse rapide et efficace ne peut être surestimée. Le sort de millions de vies dépend de la générosité et de la solidarité de la communauté internationale pour fournir les ressources nécessaires et sauver des vies dans l’est de la RDC.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici