spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la une15 832,95 tonnes de cassitérite produites : La RDC affiche sa puissance...

15 832,95 tonnes de cassitérite produites : La RDC affiche sa puissance minière en 2023

spot_img

La production de cassitérite en République Démocratique du Congo (RDC) au premier semestre de 2023 démontre une performance significative, selon les conclusions du rapport publié par la Cellule technique de coordination et de planification minière (CTCPM). Les chiffres dévoilés révèlent une image claire de l’industrie minière du pays.

Au cours du premier semestre de l’année en cours, la RDC a affiché une production estimée à 15 832,95 tonnes de cassitérite. Cette statistique, d’une importance économique indéniable, souligne l’importance du secteur minier dans l’économie nationale.

La production industrielle de cassitérite est principalement incarnée par deux acteurs majeurs. Alphamines s’est distingué en réalisant une impressionnante production de 11 014,62 tonnes, représentant une part dominante de 99% de la production industrielle de cassitérite dans le pays. La société SAKIMA a également contribué, bien que de manière plus modeste, avec 119,71 tonnes, représentant 1% de la production industrielle totale.

Quant à la production artisanale de cassitérite, elle a été évaluée à un total de 4 698,63 tonnes. Cette production provient d’une distribution géographique variée.

Les provinces de Haut-Lomami et de Maniema se sont démarquées en tête de ce segment de production artisanale, avec respectivement 1 802,45 tonnes et 1 384,58 tonnes, représentant 38% et 29% de la production artisanale totale. La province du Tanganyika a consolidé sa position en troisième place, contribuant significativement avec 759,65 tonnes, équivalant à 16% de la production artisanale.

D’autres provinces ont également joué un rôle essentiel dans cette dynamique. Le Sud-Kivu a enregistré une production estimée à 555,86 tonnes, soit 12% du total, tandis que le Nord-Kivu a contribué avec 196,09 tonnes, représentant 4% de la production artisanale.

Il est important de noter que la production de la cassitérite par mode d’exploitation est largement dominée par la production industrielle, totalisant 70%, tandis que l’exploitation artisanale représente 30% de la production en termes de quantité. Cette répartition des activités minérales entre les entreprises industrielles et les acteurs artisanaux reflète la complexité et la diversité du secteur minier en RDC.

En somme, les données de production de cassitérite pour le premier semestre de 2023 mettent en lumière une performance remarquable de l’industrie minière congolaise. Ces chiffres sont cruciaux pour l’analyse de l’économie du pays et révèlent l’importance de l’exploitation minière pour la République Démocratique du Congo. La diversification de la production entre les acteurs industriels et artisanaux illustre la nécessité d’une gestion équilibrée des ressources minérales du pays.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici