spot_imgspot_imgspot_img

152,62 millions de tonnes de nickel et 44.481,63 d’étain : l’Indonésie secoue le marché

Partager

Dans le cadre des évolutions récentes sur les marchés des matières premières, le nickel et l’étain enregistrent des mouvements de baisse significatifs sur la bourse de Shanghai. Cette tendance est principalement alimentée par les anticipations des investisseurs concernant une expansion notable de la production en Indonésie. D’après les informations communiquées par le ministère des Mines, l’Indonésie a validé des autorisations pour l’extraction de 152,62 millions de tonnes de minerai de nickel et 44.481,63 tonnes d’étain depuis le début de l’année. Actuellement, les efforts se concentrent sur la simplification et l’accélération du processus d’approbation des quotas de production.

Sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le nickel a vu sa valeur diminuer de 1,7 %, s’établissant à 136.910 yuans (19.017,39 $) la tonne. Parallèlement, le prix de l’étain a chuté de 2,6 %, atteignant 225.220 yuans la tonne. Les analystes de Hongyuan Futures pointent du doigt une modification des attentes du marché, expliquant que « l’accélération dans l’obtention des autorisations et l’augmentation de l’offre annulent les précédentes prévisions haussières liées à une possible pénurie d’offre qui avait soutenu les prix. »

Cependant, les données en provenance de Londres témoignent d’une certaine résilience du marché. Le cours du nickel pour une livraison à trois mois a enregistré une légère hausse de 0,4 %, s’élevant à 17.465 $/tonne. En revanche, l’étain affiche une baisse modérée de 0,3 %, avec un prix fixé à 27.365 $/tonne.

Les yeux sont désormais tournés vers la Réserve fédérale américaine, les investisseurs étant en attente de décisions concernant les taux d’intérêt, pouvant influencer de manière significative les marchés des matières premières.

Dans un contexte global marqué par une volatilité accrue des marchés financiers, ces développements mettent en lumière la complexité des dynamiques de l’offre et de la demande influençant les cours des matières premières. L’évolution des politiques minières en Indonésie, acteur clé dans la production de nickel et d’étain, reste un facteur crucial à surveiller pour anticiper les tendances futures sur ces marchés.

Rédigé par L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une