spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneExplosion des services financiers mobiles en RDC : +228,8% d'abonnements en trois...

Explosion des services financiers mobiles en RDC : +228,8% d’abonnements en trois ans

spot_img

L’inclusion financière en République Démocratique du Congo (RDC) connait une dynamique transformation avec l’essor des services financiers mobiles. Entre le troisième trimestre 2020 et le troisième trimestre 2023, le nombre d’abonnements à ces services a explosé, passant de 6,59 millions à 21,67 millions, soit une augmentation impressionnante de 228,8%. Cette tendance est soutenue par l’adoption croissante des services de téléphonie mobile, avec une augmentation du nombre total d’abonnements mobiles de 39,9 millions à 56,2 millions sur la même période.

Cette expansion rapide des services financiers mobiles témoigne de leur pertinence croissante dans un pays où le taux de pénétration de l’argent mobile est passé de 7,5% à 22,8%. Cependant, malgré cette croissance significative, le taux de pénétration reste relativement faible, ce qui soulève des questions sur les obstacles à une adoption plus large de ces services.

L’un des défis majeurs est l’éducation financière de la population. De nombreux Congolais ne sont pas familiers avec les avantages et les fonctionnalités des services financiers mobiles, ce qui limite leur utilisation. De plus, les infrastructures de télécommunications doivent être améliorées pour garantir une couverture réseau suffisante dans tout le pays, en particulier dans les zones rurales.

Malgré ces défis, l’avenir des services financiers mobiles en RDC semble prometteur. Avec une éducation financière accrue et des investissements dans les infrastructures de télécommunications, ces services pourraient jouer un rôle clé dans l’amélioration de l’inclusion financière et du bien-être économique de la population congolaise.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici