spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneÉtat des finances : 7.694,7 milliards de CDF de dépenses publiques cumulées...

État des finances : 7.694,7 milliards de CDF de dépenses publiques cumulées jusqu’en avril

spot_img

Le dernier rapport de la Banque Centrale du Congo (BCC) offre un aperçu détaillé de la situation financière de l’État pour le mois écoulé. Les recettes publiques se sont élevées à 1.912,1 milliards de Francs congolais (CDF), soit environ 690,7 millions de dollars au taux de change actuel. Ces chiffres, basés sur les données de la BCC, englobent les recettes des régies financières, principalement générées par la Direction Générale des Impôts (DGI) avec 807,2 milliards de Francs congolais (CDF), la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA) avec 399,5 milliards de CDF, et la Direction Générale des Recettes Administratives, Domaniales, juidiciaires et de participations (DGRAD) avec 311,1 milliards de CDF.

Cependant, ces recettes sont contrebalancées par les dépenses du Gouvernement congolais, qui se sont élevées à 1.881,6 milliards de Francs congolais (CDF), soit 676,5 millions de dollars. Les principaux postes de dépenses incluent la rémunération des agents et fonctionnaires de l’État, représentant 687,9 milliards de Francs congolais (CDF), ainsi que les frais de fonctionnement des institutions et ministères, pour un total de 376,9 milliards de Francs congolais (CDF).

Pour le mois d’avril, les projections prévoient des recettes à hauteur de 3.554,6 milliards de Francs congolais (CDF), notamment grâce au paiement du solde de l’impôt sur les bénéfices et profits de l’exercice 2023. En revanche, les dépenses publiques sont estimées à 2.821,2 milliards de Francs congolais (CDF).

En cumul annuel, jusqu’au 26 avril 2024, les recettes publiques ont atteint 7.757,7 milliards de Francs congolais (CDF), contre des dépenses de l’ordre de 7.694,7 milliards de Francs congolais (CDF). Ces chiffres soulignent la nécessité pour le gouvernement de maintenir un équilibre entre ses recettes et ses dépenses pour assurer la stabilité financière du pays.

Ces données mettent en lumière l’importance de la gestion prudente des finances publiques pour assurer la stabilité économique et sociale du pays.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici