spot_imgspot_imgspot_img

2300 attestations de sous-traitance remises aux entrepreneurs du Haut-Katanga

Partager

2300 attestations d’enregistrement ont été délivrées vendredi aux entrepreneurs du Haut-Katanga, actifs dans la sous-traitance, dans le sud-est de la République Démocratique du Congo. Cette cérémonie, orchestrée par la directrice provinciale de l’Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le Secteur Privé (ARSP), Mme Bijoux Mushitukati, marque un pas significatif dans le soutien aux entreprises locales.

Un soutien manifeste de l’ARSP aux entreprises congolaises

Lors de la remise officielle, Mme Mushitukati a souligné l’importance de cette initiative pour renforcer la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, visant à promouvoir une classe moyenne dynamique en RDC. Elle a affirmé : « C’est un honneur pour moi de procéder à la remise officielle de plus de 2300 attestations d’enregistrement aux entrepreneurs du Haut-Katanga œuvrant dans la sous-traitance. Cela témoigne de la détermination du directeur général de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb, à concrétiser la vision présidentielle.« 

Elle a également salué l’engagement de l’ARSP envers les sous-traitants congolais, les incitant à collaborer pour renforcer les efforts de développement économique du pays.

L’avis des jeunes entrepreneurs

De son côté, Luc Tshimanga, président du collectif des jeunes entrepreneurs de la sous-traitance au Haut-Katanga, a exprimé sa satisfaction quant aux actions de l’ARSP. Il a déclaré : « Aujourd’hui, l’ARSP nous met dans des conditions favorables qui nous rassurent sur notre activité. Cela signifie que les entrepreneurs étrangers ne domineront plus comme auparavant.« 

Cette déclaration met en lumière l’impact positif de l’initiative sur la confiance des entrepreneurs locaux, renforçant ainsi leur position sur le marché.

Un pas vers la formalisation des activités

Les bénéficiaires de ces attestations ont exprimé leur gratitude envers le Chef de l’État, le directeur général de l’ARSP, ainsi que la directrice provinciale de l’ARSP Haut-Katanga, pour leurs efforts de formalisation des activités de sous-traitance. Cette formalisation est perçue comme une étape cruciale pour structurer et stabiliser l’économie locale, offrant ainsi un cadre plus sécurisé et favorable pour les entreprises congolaises.

En délivrant ces attestations, l’ARSP montre son engagement à soutenir le développement des entreprises locales, renforçant ainsi le tissu économique du Haut-Katanga et, par extension, de la RDC.

Les implications économiques

Avec la délivrance de ces 2300 attestations, l’ARSP envoie un signal fort en faveur de la croissance et de l’inclusion économique. Cette mesure permet non seulement de réguler le secteur de la sous-traitance, mais aussi de créer un environnement plus équitable pour les entrepreneurs congolais. En sécurisant leurs activités, ces attestations ouvrent la voie à une concurrence plus saine et à une meilleure distribution des opportunités économiques.

En conclusion, cette initiative de l’ARSP, saluée par les entrepreneurs locaux, représente une avancée notable dans la formalisation et le développement de la sous-traitance en RDC, alignée avec la vision présidentielle de création d’une classe moyenne forte et durable.

Par la rédaction de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une