spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la une300 jeunes agripreneurs soutenus par l'IITA : Un projet d'envergure pour l'agriculture...

300 jeunes agripreneurs soutenus par l’IITA : Un projet d’envergure pour l’agriculture congolaise

spot_img

Par Mitterrand Masamuna, Journaliste économique

Le spectre de l’entrepreneuriat jeunesse dans le secteur agricole congolais se voit illuminé par une initiative inédite de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA). Cette entreprise s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux Projet d’Entrepreneuriat des Jeunes dans l’Agriculture et l’Agribusiness (PEJAB).

L’IITA s’engage à apporter son précieux concours à la formation de pas moins de 300 jeunes esprits éduqués, au rang des diplômés de l’enseignement supérieur. Ces futurs agripreneurs seront immergés dans l’univers stimulant des trois centres d’incubation, où ils recevront une formation pointue, à la fois technique et managériale, dédiée à l’agribusiness.

L’objectif essentiel de cette initiative d’envergure est de favoriser l’émergence d’entreprises florissantes, élément crucial du tissu économique congolais, dirigées par ces jeunes diplômés. Ces entreprises seront spécifiquement conçues pour s’intégrer pleinement dans les filières agropastorales à fort potentiel.

Le centre d’incubation établi à Kinshasa, centre névralgique de cette opération, orchestrera le mentorat et l’encadrement de ces jeunes talents en agribusiness. L’acte inaugural se déroulera à Kimpese, localité située au sein du Centre de Recherche Agronomique et Forestière pour le Développement (CRAFOD) de la province du Kongo Central. Les festivités ont débuté le dimanche 29 octobre 2023, marquant l’arrivée de la première cohorte composée de 50 jeunes agripreneurs. Dès leur arrivée, ils ont été chaleureusement accueillis et ont entamé une visite exhaustive des installations qui abriteront leurs efforts entrepreneuriaux.

L’IITA, à travers ce projet d’incubation, jette un solide pont vers l’avenir, avec une volonté résolue de promouvoir l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs aguerris dans le secteur agricole congolais. Ce projet, à la confluence de l’éducation supérieure, de la formation technique et de l’entrepreneuriat, constitue une avancée substantielle vers le renforcement de l’agribusiness au sein de la République Démocratique du Congo.

L’objectif de ce projet novateur est d’assurer un accompagnement complet, tant sur le plan technique que managérial, aux jeunes diplômés du pays, les dotant des compétences essentielles pour réussir dans le monde complexe de l’agriculture et de l’agribusiness. Il s’agit d’une opportunité sans précédent pour la jeunesse congolaise, qui aspire à jouer un rôle actif dans la croissance économique de la nation.

Les chiffres sont éloquents, avec 300 jeunes sélectionnés pour ce programme d’incubation. Ce nombre illustre l’ampleur de l’engagement de l’IITA en faveur du développement de l’agriculture et de l’agribusiness au Congo. De plus, cette première cohorte de 50 agripreneurs démontre la volonté immédiate de mettre en œuvre ce projet d’envergure, avec des actions concrètes dès son lancement.

En conclusion, l’IITA s’affirme comme un acteur clé dans la promotion de l’entrepreneuriat jeunesse dans le secteur agricole, contribuant ainsi au renforcement de l’économie congolaise. Nous suivrons de près les développements de ce projet d’incubation, avec l’espoir que ces jeunes diplômés deviendront les fers de lance d’une agriculture prospère et d’un agribusiness florissant en République Démocratique du Congo.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici