spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la une70 milliards FC injectés dans l'économie via des bons du trésor: une...

70 milliards FC injectés dans l’économie via des bons du trésor: une stratégie du ministère des finances

spot_img

Le gouvernement, dans une manœuvre visant à insuffler une nouvelle vigueur dans l’économie nationale, a pris l’initiative de lancer une émission de bons du Trésor, prévue pour le 9 avril 2024. Cette démarche, révélée par le Ministère des Finances le 8 avril, marque une étape significative dans la politique de liquidité de l’État, avec une injection prévue de 70 milliards de francs congolais (FC) dans le circuit financier. Ce geste stratégique vise à stabiliser et à dynamiser le marché financier en offrant une opportunité d’investissement avantageuse pour les acteurs économiques.

Conçus avec une maturité de six mois, ces bons représentent une option attrayante pour les investisseurs cherchant des placements à court terme. La maturité, fixée au 8 octobre 2024, et le code unique CD0002001338, facilitent leur identification et leur suivi sur le marché. Les investisseurs sont invités à présenter leurs offres le 9 avril avant 11 heures, avec la Banque Centrale du Congo agissant en tant que réceptacle central, soulignant son rôle pivot dans le mécanisme de gestion de la dette du pays.

L’annonce des résultats, prévue pour le même jour avant 15 heures, témoigne de l’engagement du ministère à maintenir un niveau élevé de transparence et d’efficience dans ses opérations. La promptitude de cette démarche, avec un règlement des fonds le 11 avril, suggère une mobilisation rapide des ressources financières, favorisant un impact économique immédiat.

Avec un remboursement prévu le 10 octobre 2024, cette opération met en lumière la période d’engagement financier entre le gouvernement et les investisseurs. L’introduction de ces bons du Trésor, actuellement à un encours de 0 FC, représente une expansion significative de l’offre de titres gouvernementaux sur le marché. De plus, le ministère se réserve le droit d’ajuster le montant émis en fonction des conditions de marché, garantissant ainsi que l’État ne s’engage pas dans des termes financiers défavorables.

Cette initiative du Ministère des Finances illustre une utilisation judicieuse des instruments financiers pour gérer efficacement la liquidité du marché. Elle offre aux investisseurs une chance de diversifier leurs portefeuilles avec des placements dans des titres moins sujets aux fluctuations du marché, offrant ainsi une option de sécurité dans un contexte économique incertain. Cette émission s’inscrit dans une stratégie plus large visant à renforcer la stabilité économique et à consolider la confiance dans la gestion fiscale de la nation.

Équipe éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici