spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneAugmentation de prix à la pompe : de 3.500 Fc à 4.220...

Augmentation de prix à la pompe : de 3.500 Fc à 4.220 Fc le litre à Bukavu

spot_img

Le prix de l’essence à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo, a subi une augmentation notable, passant de 3.500 Fc à 4.220 Fc le litre. Cette modification tarifaire, qui a pris effet le 24 avril 2024, s’inscrit dans le cadre d’une nouvelle grille de tarification régionale annoncée par le ministère de l’Économie pour les zones Ouest et Nord du pays.

Selon Urbain Kange, secrétaire provincial du club des pétroliers à Bukavu, cette révision des prix concerne également le mazout dont le prix au litre a grimpé de 3.700 Fc à 4.270 Fc. Ces ajustements tarifaires, explique-t-il, reflètent les fluctuations du marché mondial du carburant et pourraient évoluer en fonction de ce dernier.

La répercussion de ces augmentations se fait sentir au-delà des stations-service. Les tarifs des transports en commun, essentiels pour la mobilité quotidienne des résidents, ont également été ajustés à la hausse. En effet, le coût des trajets en taxi-moto a doublé sur certains itinéraires, impactant directement le budget des usagers habituels.

Les associations de transporteurs, toujours en attente de directives claires, scrutent les décisions de l’autorité urbaine, chargée de réguler ce secteur vital. Cette situation soulève des questions sur les mesures à prendre pour atténuer l’impact de ces hausses sur la population déjà éprouvée par un contexte économique tendu.

La dynamique des prix du carburant à Bukavu est donc un indicateur clé non seulement de la santé économique régionale mais aussi des tensions qui peuvent surgir en période d’inflation accélérée. Les décisions prises aujourd’hui par les autorités et les acteurs économiques pourront influencer de manière significative la stabilité économique et sociale de la région.

Par l’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici