spot_imgspot_imgspot_img

BCC : À partir du 31 juillet 2024, les TPE accepteront uniquement le Franc congolais

Partager

Kinshasa, 03 juin 2024 – La Banque Centrale du Congo (BCC) a récemment annoncé un renforcement de son dispositif d’encadrement du secteur des paiements, visant à favoriser l’utilisation du Franc congolais (CDF) dans les transactions quotidiennes. Cette initiative s’inscrit dans la continuité des résolutions prises lors de la réunion ordinaire du Conseil des Ministres en juillet 2023, présidée par le Président de la République.

Actuellement, seulement 13% des Terminaux de Paiement Electroniques (TPE) en service sur l’ensemble du territoire national sont configurés pour accepter le Franc congolais. Cette faible proportion encourage l’utilisation des devises étrangères, ce qui pose un défi significatif à l’économie nationale. Conformément à la réglementation de change et à l’instruction administrative N°007 modification n°3, la BCC a ordonné aux établissements de crédits et aux sociétés financières de configurer leurs TPE pour accepter exclusivement le CDF. Cette directive ne vise pas à exclure l’utilisation des cartes de paiement en devises, mais à promouvoir l’usage de la monnaie nationale dans les transactions courantes.

BCC

La Direction de la Surveillance des Systèmes de Paiement de la BCC est chargée de veiller à l’application rigoureuse de cette mesure et de fournir l’accompagnement nécessaire aux établissements concernés. La date limite pour la mise en conformité des TPE est fixée au 31 juillet 2024. L’adoption de ces mesures vise à renforcer la confiance dans le Franc congolais et à stabiliser l’économie nationale en réduisant la dépendance aux devises étrangères. En augmentant l’utilisation du CDF dans les paiements quotidiens, la BCC espère également réduire les coûts de transaction et améliorer l’efficacité du système de paiement national.

La Banque Centrale du Congo invite les directeurs généraux des établissements de crédits et des sociétés financières à respecter ces directives pour assurer une meilleure intégration du Franc congolais dans les transactions économiques du pays.

Ces mesures prises par la Banque Centrale du Congo représentent un pas important vers la promotion du Franc congolais dans le secteur des paiements électroniques. Avec une mise en conformité attendue d’ici la fin juillet 2024, il est crucial que les établissements financiers s’adaptent rapidement pour favoriser une économie plus stable et indépendante.

Par la rédaction de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une