spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneCoris Bank guinée négocie un prêt de 4 milliards FCFA avec l'IFC...

Coris Bank guinée négocie un prêt de 4 milliards FCFA avec l’IFC pour dynamiser ses opérations de Trade Finance

spot_img

Une annonce récente relayée par Sika Finance révèle que l’International Finance Corporation (IFC) engage des discussions avancées avec Coris Bank International Guinée, la filiale guinéenne du groupe Coris Bank, fondé par Idrissa Nassa. L’IFC, bras financier de la Banque mondiale dédié au secteur privé, envisage de débloquer une enveloppe de 5 millions de dollars, soit environ 4 milliards de francs CFA, afin de soutenir les opérations de commerce international de Coris Guinée.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme de financement du commerce mondial (GTFP) et du programme de financement du commerce et de la chaîne d’approvisionnement en Afrique (ATRI) instaurés par l’IFC pour faciliter les transactions commerciales dans les marchés émergents.

L’IFC explicite l’objectif de cette ligne commerciale dans sa note de présentation du projet : « Soutenir le programme commercial de Coris Bank International Guinée.« 

Le financement proposé revêt une importance particulière dans le contexte du GTFP et de l’ATRI, visant à faciliter les transactions de commerce dans les marchés émergents. L’IFC énonce que, en rejoignant le GTFP, Coris Bank International Guinée élargira son accès à un réseau de plus de 300 banques confirmatrices mondiales et régionales opérant dans 70 pays, un privilège dont elle ne disposerait autrement pas.

Dans cette démarche, les chiffres et pourcentages revêtent une importance cruciale : l’enveloppe de 4 milliards FCFA représente un apport significatif pour les opérations de Trade Finance de Coris Bank International Guinée. De plus, l’accès à un réseau de plus de 300 banques dans 70 pays offre des perspectives d’expansion considérables.

Cette démarche souligne la stratégie de Coris Bank International Guinée pour renforcer sa présence sur le marché du commerce international en s’associant à l’IFC. Les détails financiers et la mise en œuvre du projet seront scrutés attentivement par les observateurs du secteur, soulignant ainsi l’impact potentiel sur le paysage financier guinéen.

Par Mitterrand Mass, Journaliste économique

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Réforme des jeux de hasard en RDC : Vers une régulation plus stricte

Le ministère des Finances de la République démocratique du Congo (RDC) a récemment lancé une série de réformes visant à réguler le secteur des jeux de hasard et des pratiques assimilées. Cette initiative, initiée en fin d'année 2022...

Offre d’emploi : Réceptionniste à Kinshasa

Forest and Biodiversity Support Activity (FABS), financée par l'USAID via le Programme régional pour l'environnement en Afrique centrale (CARPE)...

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici