spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneFluctuations des prix internationaux : la tonne de cobalt en léger essor...

Fluctuations des prix internationaux : la tonne de cobalt en léger essor de 0,03% – semaine du 20 au 25 novembre

spot_img

La tonne de cobalt affiche une légère augmentation de sa valeur sur les marchés internationaux, s’établissant à 32 758,00 USD au cours de la semaine du 20 au 25 novembre, soit une hausse de 0,03% par rapport aux 32 748,00 USD de la semaine précédente. Ces données ont été divulguées ce lundi par une source administrative fiable, selon les informations recueillies par la rédaction de Lepoint.cd.

Dans un communiqué émanant de la Commission nationale des mercuriales des prix du ministère du Commerce extérieur, il est précisé que la tonne de cobalt a connu une augmentation de 0,03% au cours de la période susmentionnée.

« La tonne de cobalt connaît une progression sur les marchés internationaux au cours de la semaine du 20 au 25 novembre, se négociant à 32 758,00 dollars américains contre 32 748,00 dollars américains, soit une augmentation de 0,03% par tonne », peut-on lire dans le communiqué.

Le zinc et l’étain ne sont pas en reste, enregistrant également des hausses légères au cours de la même période. Le zinc se négocie à 2 579,50 dollars américains contre 2 541,45 dollars américains, soit une augmentation de 1,50% par tonne. De même, l’étain voit son prix passer à 24 758,80 dollars américains contre 24 084,00 dollars américains, enregistrant ainsi une augmentation de 2,80% par tonne.

En revanche, d’autres produits miniers marchands, tels que le cuivre, l’or, l’argent et le tantale, connaissent une légère baisse au cours de la période sous revue. Le cuivre, par exemple, se négocie à 8 059,90 dollars américains contre 8 085,40 dollars américains, soit une diminution de 0,32% par tonne.

Baisse des prix :

  • Cuivre : -0,32% (8 059,90 USD)
  • Or : -1,42% (63,04 USD/gramme)
  • Argent : -1,35% (0,73 USD/gramme)
  • Tantale : -0,44% (227,00 USD/kilogramme)

Hausse des prix du robusta et de l’arabica sur les marchés internationaux

La Commission nationale des mercuriales des prix du Commerce extérieur a également communiqué sur l’évolution des prix du café robusta et arabica, ainsi que du cacao, au cours de la période du 20 au 25 novembre 2023.

Le robusta se négocie à 2,53 USD contre 2,38 USD, affichant ainsi une augmentation de 6,30% par kilogramme. De même, l’arabica enregistre une hausse de 5,82% en se négociant à 2,91 USD contre 2,75 USD par kilogramme. Quant au cacao, il voit son prix augmenter à 2,36 USD contre 2,24 USD, affichant une progression de 5,36% par kilogramme.

Hausse des prix :

  • Robusta : +6,30% (2,53 USD)
  • Arabica : +5,82% (2,91 USD)
  • Cacao : +5,36% (2,36 USD)

Stabilité des autres produits agricoles et menus forestiers sur les marchés internationaux

Les autres produits agricoles et menus forestiers, tels que le caoutchouc, la papaïne, les écorces de quinquina, la poudre de totaquina, le sel de quinine et la rauwolfia, maintiennent leur stabilité sur les marchés internationaux au cours de la même période.

Stabilité des prix :

  • Caoutchouc : 0,84 USD/kilogramme
  • Papaïne : 16,35 USD/kilogramme
  • Écorces de quinquina : 1,9 USD/kilogramme
  • Poudre de totaquina : 55,80 USD/kilogramme
  • Sel de quinine : 94,86 USD/kilogramme
  • Rauwolfia : 1,58 USD/kilogramme

La rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici