spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneFonds minier en RDC : une nouvelle ère de dialogue social et...

Fonds minier en RDC : une nouvelle ère de dialogue social et de performance au travail

spot_img

Dans un élan stratégique visant à renforcer la cohésion interne et la productivité, le Fonds minier de la République Démocratique du Congo (Fomin) a inauguré, le 11 mars 2024, sa toute première délégation syndicale. Sous la houlette de M. Bia Delopo, directeur général du Fomin, cette initiative marque un tournant décisif dans la gestion des relations professionnelles au sein de l’organisation. Réunissant l’ensemble des parties prenantes au siège du Fomin à Gombe, cette cérémonie d’installation symbolise l’engagement vers un environnement de travail harmonieux et efficace.

Selon M. Delopo, la mission confiée à cette nouvelle délégation est cruciale : « Elle doit incarner le lien indispensable entre la direction et les employés, veillant scrupuleusement au bien-être de ces derniers tout en rappelant les responsabilités qui leur incombent ». La préparation de cette structure a nécessité un travail conséquent, s’étalant sur deux semaines, durant lesquelles une commission dédiée, épaulée par des inspecteurs de travail et des syndicalistes, a œuvré pour établir une représentation syndicale à la hauteur des enjeux.

L’objectif principal de cette démarche réside dans la concrétisation d’une convention collective, précédée par l’adoption d’un règlement intérieur régissant les rapports employeur-employés. Cette étape représente un défi majeur pour la délégation, qui doit se positionner en exemple de conduite au sein du Fomin.

L’intervention du représentant de l’Inspecteur général du Travail a souligné le bon déroulement du processus électoral, couronné par l’élection d’une délégation syndicale représentative. Cette réussite, conforme à l’Arrêté ministériel du 20 février 2023, illustre la capacité de l’institution à s’adapter et à promouvoir un dialogue social constructif.

M. Patrick Kalonji Badibanga, président de la délégation syndicale, a exprimé sa satisfaction quant à l’aboutissement de ce processus, témoignant de la maturité organisationnelle du Fomin. Il a affirmé l’ambition de la délégation de favoriser un dialogue apaisé et productif, loin de toute forme de confrontation ou d’intimidation. Cet engagement vers une gestion sociale responsable et apaisée promet de contribuer significativement à l’essor du Fomin et à son rayonnement au sein du secteur minier congolais.

Par L’ÉDITORIAL

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici