spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneHausse de 0,9% du cuivre à londres, entraînant le marché des métaux

Hausse de 0,9% du cuivre à londres, entraînant le marché des métaux

spot_img

Après une baisse marquée en fin de journée hier, les prix du cuivre ont rebondi ce matin, entraînant une hausse pour plusieurs autres métaux. À Londres, le prix pour une livraison à trois mois a observé une progression de 0,9%, atteignant ainsi 9.425 dollars par tonne. De son côté, sur le Shanghai Futures Exchange (ShFE), le contrat le plus actif pour le cuivre a également vu son prix augmenter de 0,6%, s’établissant à 76.670 yuans (soit 10.592 dollars) la tonne. Cette dynamique est soutenue par les injections de liquidités des fonds d’investissement qui cherchent à se prémunir contre l’inflation.

Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, a récemment confirmé le maintien des taux directeurs, indiquant que ceux-ci jouaient un rôle important dans le ralentissement de l’inflation. « Les taux actuels de la BCE sont efficacement alignés avec notre objectif de désinflation, » a-t-elle expliqué lors de sa dernière intervention.

L’aluminium n’est pas en reste, ayant atteint à Shanghai un sommet inégalé depuis près de deux ans avec un cours à 20.740 yuans (2.866 dollars) la tonne. Il est en passe de clôturer sa septième semaine de hausse consécutive. À Londres, ce métal a vu son cours pour livraison à trois mois monter de 1,1%, pour atteindre 2.486 dollars la tonne.

Quant à l’or, il continue de jouer son rôle de valeur refuge, surtout avec les récentes tensions géopolitiques. Ce matin, le prix de l’or a touché un nouveau record à 2.389 dollars l’once avant de légèrement redescendre à 2.386 dollars.

rédaction lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici