spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneHausse de 5,2% du prix du cuivre à Londres la semaine dernière

Hausse de 5,2% du prix du cuivre à Londres la semaine dernière

spot_img

Le marché du cuivre a enregistré une progression remarquable aujourd’hui, dynamisé par un ensemble de facteurs clés. Parmi ceux-ci, l’intérêt accru des fonds d’investissement et les données récentes sur la production industrielle en Allemagne, qui ont affiché une augmentation de 2,1% entre janvier et février, jouent un rôle prépondérant. Dans cet élan, le prix du cuivre pour une livraison à trois mois a atteint 9.427 dollars par tonne sur le London Metal Exchange (LME) en début d’après-midi, marquant une hausse de plus de 1% depuis l’ouverture du marché. Plus impressionnant encore, le métal rouge a touché un pic de 9.450 dollars la tonne plus tôt dans la journée, le positionnant à son niveau le plus élevé depuis janvier 2023.

Au cœur de Londres, la tendance est également à la hausse pour le cuivre, qui a vu son prix augmenter de 5,2% au cours de la semaine dernière. Cette dynamique est largement alimentée par les fonds d’investissement, qui se tournent de plus en plus vers les matières premières comme véhicules d’investissement privilégiés. « Les matières premières attirent actuellement un volume considérable d’investissements« , souligne un négociant spécialisé dans le secteur des métaux. Ce n’est pas uniquement le cuivre qui bénéficie de cet engouement ; l’aluminium, entre autres, connaît lui aussi une période de valorisation.

Cette montée en flèche du cuivre est indicative de la confiance des investisseurs dans la reprise économique mondiale, ainsi que de leur reconnaissance du métal comme un indicateur avancé de la santé économique. À travers l’analyse de ces mouvements de prix, il devient évident que le cuivre, souvent surnommé « le métal de l’économie », continue de jouer un rôle crucial dans la compréhension des tendances macroéconomiques.

L’attrait pour le cuivre et d’autres métaux industriels s’explique également par leur utilisation croissante dans des secteurs clés tels que la construction, l’automobile et les technologies vertes. Ce dernier aspect est d’autant plus pertinent à l’ère de la transition énergétique, où le cuivre est essentiel pour le développement des énergies renouvelables et de l’électromobilité.

Face à ces développements, il apparaît que le marché du cuivre et, par extension, celui des métaux industriels, demeurent des baromètres fiables pour évaluer l’état de l’économie globale et les perspectives de croissance future.

par l’équipe éditoriale

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Le prix du ciment baissera pendant la saison sèche dans le Kasaï Oriental

Le prix du ciment devrait baisser pendant la saison sèche dans la province du Kasaï Oriental, en République démocratique du Congo, grâce à l'amélioration des conditions de transport routier...

Plus de 150 000 tonnes de Maïs en péril : le cri d’alarme des jeunes agriculteurs d’Aru

La saison agricole a été fructueuse pour les jeunes agriculteurs d'Aru, qui ont produit plus de 650 000 tonnes de maïs depuis le début de l'année. Cependant, malgré cette abondance, plus de 150 000 tonnes risquent de se détériorer dans les entrepôts d'Ingbokolo et d'Ariwara, faute d'acheteurs et de moyens logistiques adéquats.

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici