spot_imgspot_imgspot_img

Hausse significative des avoirs des banques commerciales : 1,15 milliard USD à la loupe

Partager

Dans une révélation récente par la Banque Centrale du Congo, les chiffres relatifs aux avoirs des banques commerciales en monnaie nationale ont affiché une croissance significative. Selon un communiqué officiel, au 23 février 2024, ces avoirs, détenus en compte courant par la Banque centrale, ont vu leur valeur grimper à 1.147.886,29 USD, équivalent à 3.149,8 milliards de CDF. Cette augmentation, estimée à 158,7 milliards de CDF sur une semaine, marque une tendance positive dans le secteur bancaire congolais.

La note de conjoncture économique de l’institution financière indique que, face à une réserve obligatoire en monnaie nationale fixée à 2.481,0 milliards de CDF, les banques commerciales affichent une position nette avantageuse de 668,8 milliards de CDF. Cette position s’est améliorée par rapport à la semaine précédente, où elle était de 510,1 milliards de CDF. Par ailleurs, la réserve obligatoire en devises est rapportée à 965,5 milliards de CDF.

Le secteur bancaire a également été scruté sous l’angle des dépôts de la clientèle, qui, à la fin janvier 2024, se chiffraient à 11.980,3 millions USD. Ce montant traduit une légère contraction de 0,45 % sur un mois. La composition des dépôts révèle une prédominance des contributions des ménages, des entreprises privées et publiques, représentant respectivement 34,2 %, 32,5 % et 11,0 % du total. Les petites et moyennes entreprises, les ISBLM et l’Administration publique suivent dans cette répartition.

Concernant les crédits bruts, une baisse mensuelle de 0,71 % a été observée, le total s’établissant à 7.226,4 millions USD. Cette diminution est principalement attribuée aux prêts accordés aux entreprises privées, aux ménages et aux PME. Les crédits en devises continuent de dominer le portefeuille de prêts.

L’aspect monétaire révèle également des données intéressantes, avec une émission monétaire nette cumulée atteignant 107,4 milliards de CDF au 22 février 2024. Cette somme résulte d’une mise en circulation de 209,7 milliards de CDF et de destructions s’élevant à 102,3 milliards de CDF. Les billets recyclés totalisent 847,2 milliards de CDF, dont 72,4 % en provinces.

En dépit de ces mouvements, le taux directeur de la Banque centrale demeure inchangé à 25 % depuis le 8 août 2023. Ce niveau de taux directeur, maintenu pour renforcer l’attrait des bons de la Banque Centrale du Congo, joue un rôle crucial dans la régulation de l’inflation et le soutien des anticipations anti-inflationnistes, avec un taux réel positif significatif face à l’inflation.

La Rédaction

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une