spot_imgspot_imgspot_img

Impact économique : les prix des boissons Bracongo en hausse de 5,2% à 13,9%

Partager

La récente augmentation des prix des boissons de la société brassicole Bracongo à Kinshasa soulève des préoccupations quant à ses répercussions sur l’économie congolaise. Cette augmentation, attribuée à la dépréciation du franc congolais par rapport au dollar américain, a entraîné une hausse significative des prix de divers produits.

Par exemple, un casier de 33 export de 65 cl de 12 bouteilles, qui coûtait auparavant 34 950 FC, est maintenant vendu à 37 000 FC, soit une augmentation de 5,2%. De même, un casier de Nkoyi Black de 50 cl de 20 bouteilles est passé de 36 000 FC à 41 000 FC, soit une hausse de 13,9%.

Cette augmentation des prix touche également d’autres produits de la gamme, comme un casier de NKoyi Black de 33 cl de 24 bouteilles, qui est passé de 37 000 FC à 40 000 FC, soit une augmentation de 8,1%. De même, un casier de Nkoyi Blonde de 65 cl de 12 bouteilles est passé de 32 000 FC à 35 000 FC, soit une hausse de 9,4%.

Ces augmentations de prix peuvent avoir un impact significatif sur le pouvoir d’achat des ménages congolais, déjà confrontés à des difficultés économiques. Elles soulignent également les défis auxquels sont confrontées les entreprises opérant en RDC, notamment la nécessité de gérer efficacement les coûts pour maintenir des prix compétitifs.

En conclusion, l’augmentation des prix des boissons de Bracongo à Kinshasa met en lumière les défis économiques auxquels est confrontée la RDC. Elle souligne l’importance pour les autorités de mettre en œuvre des politiques économiques efficaces pour stabiliser la monnaie nationale et maîtriser l’inflation, afin de garantir la stabilité économique et le bien-être des citoyens.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une