spot_imgspot_imgspot_img

Importations chinoises d’Aluminium en forte hausse: +89,8% en mars

Partager

Ce matin, le marché des métaux a montré des signes de vigueur, éliminant certaines pertes précédentes suite à une réception mitigée des données économiques chinoises au début de la semaine. Aujourd’hui, les investisseurs semblent moins préoccupés par ces indicateurs et plus attentifs aux risques potentiels de restriction de l’offre qui pourraient pousser les prix à la hausse. À Londres, notamment, le prix du cuivre pour les livraisons à trois mois a franchi la barre des 9 600 $ la tonne, affichant une augmentation impressionnante de plus de 12 % depuis le début de l’année.

Selon les experts de Citi, « le marché présente encore des opportunités pour les achats de positions longues et pour couvrir les positions courtes, ce qui pourrait propulser les prix encore plus haut. Cette tendance est soutenue par la progression des indices PMI aux États-Unis, un resserrement des stocks plus marqué que prévu sur le marché physique, et des perturbations dans l’approvisionnement. »

L’aluminium, de son côté, affiche également une performance stable, se maintenant proche de ses niveaux de la veille à 2 590 $ la tonne.

Concernant les importations, les chiffres des douanes révèlent une augmentation significative des importations chinoises de produits en aluminium et d’aluminium brut, qui ont grimpé de 89,8 % pour atteindre 380 000 tonnes en mars. Au cours du premier trimestre, ces importations ont atteint 1,1 million de tonnes, marquant une hausse spectaculaire de 92,3 % en comparaison annuelle.

La robustesse actuelle des métaux sur le marché mondial témoigne de dynamiques complexes où la spéculation et les réalités physiques de l’offre et de la demande se rencontrent souvent de manière inattendue.

Par l’équipe éditoriale de lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une