spot_imgspot_imgspot_img

Le cuivre atteint 9.739 $/t, son plus haut niveau depuis juin 2022

Partager

Le prix du cuivre a atteint ce matin son niveau le plus élevé depuis juin 2022, stimulé par une baisse notable du dollar américain et une diminution significative des stocks. Cette hausse de 13% du métal rouge depuis le début de l’année a été tempérée par une demande faiblissante, notamment en provenance de Chine, selon les experts. Aujourd’hui, le cuivre a progressé de 1,2% pour s’établir à 9.690 dollars la tonne. Durant la session, il a même brièvement touché les 9.739 dollars la tonne, un record depuis plus d’un an. Amelia Xiao Fu, stratège chez Bank of China International, explique que « le marché est encore en train d’assimiler les conséquences des sanctions imposées aux métaux russes, et à court terme, le repositionnement des lots en attente de livraison a tendu les stocks. » En effet, les stocks disponibles pour la vente ont chuté de 15.200 tonnes, atteignant un plancher mensuel de 90.400 tonnes.

Le contexte actuel des marchés des métaux est fortement influencé par des dynamiques internationales complexes, incluant les fluctuations monétaires et les impacts des politiques commerciales sur les flux de matières premières. Les sanctions contre les métaux russes, par exemple, ont provoqué une réévaluation stratégique par les acteurs du marché, qui ajustent leurs stocks en prévision de perturbations potentielles.

Ces éléments montrent l’interconnexion croissante entre les marchés financiers et les matières premières, où les mouvements d’une devise peuvent avoir des répercussions immédiates sur les ressources globales comme le cuivre. Cette sensibilité du cuivre aux variations macroéconomiques et politiques souligne son rôle crucial dans l’économie mondiale, notamment dans des secteurs clés tels que la construction et la technologie.

Pour l’avenir, les experts surveillent de près la demande en provenance de Chine, principal consommateur mondial de cuivre, dont l’appétit pour le métal peut significativement influencer les prix sur le marché international. La trajectoire future du cuivre pourrait dépendre largement des récupérations économiques post-pandémie en Chine et d’autres grandes économies, ainsi que des politiques monétaires des banques centrales face à l’inflation globale.

Article rédigé par l’équipe éditoriale de Lepoint.cd

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une