spot_imgspot_imgspot_img

La RDC ambitionne de créer jusqu’à un million d’emplois dans le tourisme

Partager

La République Démocratique du Congo s’engage à générer entre 500 000 et 1 000 000 emplois dans le secteur du tourisme d’ici 2028, dans le cadre de ses six axes stratégiques de développement. Ces informations ont été révélées par le ministre du Tourisme, Didier M’pambia Musanga, lors de sa visite d’inspection au Secrétariat général ce mercredi.

Le gouvernement, en attendant les effets des réformes économiques, compte exploiter les opportunités existantes pour atteindre un total de 6,4 millions d’emplois dans les différents secteurs. Le ministre M’pambia a précisé que le secteur touristique serait un pilier clé dans cette initiative.

Trois objectifs principaux

Le plan du ministère repose sur trois objectifs : améliorer le cadre institutionnel et réglementaire du secteur, mettre en œuvre une stratégie de marketing pour promouvoir la RDC comme destination touristique, et créer des zones de développement touristique avec une augmentation de l’offre d’infrastructures de base.

Didier M’pambia Musanga a souligné aux agents et cadres du ministère que leur implication est cruciale pour la réussite de ce plan. « Nous devons fixer des délais et des moyens à mettre en œuvre, obtenir de la hiérarchie tous les états de besoins. Tout ne se fera pas en un jour, nous suivrons l’ordre des priorités pour rentabiliser au mieux le secteur et améliorer les conditions de travail, » a-t-il déclaré.

Défis et réalités du terrain

Lors de sa tournée d’inspection, le ministre M’pambia a pris la mesure des défis et réalités auxquels font face les bureaux et sites touristiques, particulièrement à Kinshasa. Le secrétaire général du ministère a profité de l’occasion pour présenter un mémo résumant les préoccupations essentielles du personnel.

Revendications et réponses

Les représentants syndicaux, dont M. Munganga Bin Ramazani, ont exprimé leurs revendications : la régularisation de la prime spéciale permanente, une révision des priorités du Fonds de Promotion du Tourisme (FPT) en faveur du social, et une amélioration des conditions de travail et de collaboration avec l’administration. En réponse, le ministre a promis de se pencher sur ces doléances, en commençant par les conditions de travail des agents et cadres, et la création de nouvelles recettes par une coopération renforcée.

Valorisation des sites touristiques

Le ministre a mis en avant le potentiel du site touristique de la N’sele, destiné à devenir un cadre de loisirs attrayant une fois les travaux achevés. Il a inspecté les progrès des travaux samedi dernier, soulignant l’importance de ce site dans l’offre touristique de la RDC.

En conclusion, la RDC, à travers une vision soutenue par le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et le gouvernement de Mme Suminwa, place le secteur touristique au cœur de son développement économique avec une promesse d’emploi massive et des réformes structurantes.

M.Kosi

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

En savoir +

A la Une