spot_imgspot_imgspot_img
AccueilLeadersLaurie KAMUYI : une écopreneure passionnée

Laurie KAMUYI : une écopreneure passionnée

spot_img

L’univers de l’entrepreneuriat regorge de talents aux parcours diversifiés, mais peu parviennent à marquer leurs empreintes tout en s’engageant activement pour le bien de l’environnement. Madame Laurie KAMUYI, une jeune écopreneure passionnée originaire de Kinshasa, République Démocratique du Congo, se distingue non seulement par son esprit d’entreprise, mais aussi par sa quête incessante de durabilité.

Un voyage inattendu vers l’écopreneuriat

Madame Laurie KAMUYI, d’une voix empreinte de conviction, raconte comment son périple dans le monde de l’écopreneuriat a commencé de manière inattendue. « C’est quelque chose, une inspiration qui m’est tombé fortuitement dessus lors de mon séjour en Corée du Sud, où j’ai eu l’opportunité d’apprendre correctement le tri des déchets ménagers et ce fût imprégné en moi comme une marque véritable de citoyenneté. La surveillance des poubelles et des sacs poubelles était de rigueur« , explique-t-elle. Forgée de cette expérience, elle décida de se plonger dans la rudologie (science des déchets) afin d’avoir une meilleure compréhension de sa vocation d’entrepreneure dans ce domaine exceptionnel aux jeunes femmes congolaises.

Laurie KAMUYI

BELKIN : Un engagement en écologie

En 2018, Madame Laurie KAMUYI a créé BELKIN SERVICES, une entreprise dédiée à la collecte et évacuation des déchets ménagers et à la protection de l’environnement. Cependant, c’est en 2019 que ses activités ont véritablement débuté.
Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19, elle perdit sensiblement l’élan, mais finit par persévérer pour mieux relancer son entreprise en 2021.
BELKIN SERVICES est la société qui distribue gratuitement des poubelles à ses abonnés (qui paient un coût forfaitaire mensuel pour l’évacuation de leurs déchets), afin de rendre réel et pratique l’expérience du tri sélectif, pour qu’ensuite les déchets soient correctement fournis aux industries locales de recyclage. Pour Madame Laurie KAMUYI, le tri des déchets est un geste favorable à la création de divers emplois favorables aux jeunes et à surtout à la jeune femme.
À ce jour, elle dessert plusieurs centaines de ménages à travers quatre communes de Kinshasa et propose également des services d’évacuation écoresponsable des déchets pour des entreprises locales.
Un aspect essentiel de la mission de Dame Laurie KAMUYI est l’éducation environnementale. Elle est l’une des rares écopreneures à mettre en place un programme annuel visant à sensibiliser les écoliers congolais au respect de l’environnement ainsi que les notions du développement durable. Dix grandes écoles en seront bénéficiaires dont notamment le Collège Boboto en ligne de mire.
Comme un évangéliste du Vert, Elle a mené, à ce jour et pendant 2 ans seulement, environ 28 programmes de sensibilisation et actions de volontariat pour l’hygiène publique à Kinshasa dont notamment : le Lycée Français René-Descartes, l’école Berée de Ngaliema, les maisons communales de Matete et Kisenso, l’église Chappelle de Vainqueur de Limete, etc.
Quelque soient les tendances, Madame Laurie KAMUYI sait s’adresser aux communautés locales.
Elle a été former, en stratégie écologique, les apprenants niveau Master de l’ERAIFT (Ecole Régionale Post-Universitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrée des Forêts et Territoires Tropicaux), Elle a encadré des étudiants en Faculté de Polytechnique au sujet des opportunités de la biomasse qui est une des méthodes de recyclage relative à leur discipline ; et Elle a aussi encadré un consortium
d’enseignants issus de 25 écoles de Mont-Ngafula, initiative de ISSI-MONKOLE, au sujet de l’éco-responsabilité pour la jeunesse écolière.
Elle est l’initiatrice du TRASH CHALLENGE de Kinshasa depuis 2020 et a été sponsor du très récent DRC CLEAN EXPO qui est un incubateur des projets en faveur de la gestion de l’environnement.

Un parcous remarquable

L’expérience de Madame Laurie KAMUYI ne se limite pas à l’écopreneuriat. Avant de se lancer dans cette aventure, elle a accumulé près de sept ans d’activités dans le secteur bancaire, travaillant successivement pour la BCDC, la RAWBANK, l’ACCESSBANK, et enfin la CITIBANK. Cette solide formation dans les services financiers lui a conféré des compétences essentielles en gestion, en planification financière, utiles aujourd’hui dans sa vocation d’entreprendre.
En outre, Madame Laurie KAMUYI a également occupé plusieurs postes clés dans diverses entreprises, dont les rôles de co-gestionnaire de la franchise sud-coréenne INKCABIZ CONGO en 2016, ainsi que d’agent à la Direction des Ressources Humaines de la BAT SERVICES CONGO en 2017 avant d’embarquer dans le secteur public, plus précisément dans les cabinets ministériels débutant au sein du Gouvernement TSHIBALA comme chargé d’études du Vice-Ministre du Plan, ensuite Conseillère en Stratégie Nationale du Ministre du Tourisme dans les gouvernements successifs de ILUNKAMBA et SAMA 1.
Ces expériences ont contribué à forger sa compréhension des outils de gestion de l’Etat et son sens de patriotisme.

Une formation solide

Pour asseoir ses compétences, Madame Laurie KAMUYI a suivi une formation de pointe. Elle détient un diplôme de Licence en Économie Monétaire Internationale de l’UPC (Université Protestante au Congo), suivi d’un Master en Ressources Humaines de la KOREATECH (Korea University of Technology and Éducation) ; elle a en outre un certificat de Formation aux outils de l’entrepreneuriat du programme GERMES délivré par le Bureau International du Travail.
Elle est, pour parfaire sa passion dans l’environnement, détentrice d’un certificat en SOLID WASTE MANAGEMENT de l’EPTRI (Environment Protection Training and Research Institute) en Inde.

Plusieurs récompenses

Elle a été, en 2018, récipiendaire du prix YOUTH LEADERSHIP organisé par les Nations Unies pour la Jeunesse.
En 2021, sa société a été l’un des 10 lauréats de CITYPRENEURS, une initiative de la KOICA en partenariat avec l’Hôtel de Ville de Kinshasa.
Elle est aussi l’une des Lauréates 2023 du prestigieux PRIX AWA catégorie « Scale Up » organisé par ENABEL.

En brossant le portrait de Madame Laurie KAMUYI, il est clair que son parcours est un modèle d’engagement, d’expertise et de détermination. Sa transition réussie du secteur privé bancaire vers le secteur public suivi de l’écopreneuriat témoigne de sa polyvalence et de sa capacité à s’adapter
aux défis. Avec BELKIN, elle se distingue en tant qu’écopreneure dévouée et contribue activement à la protection de l’environnement et à l’éducation de la prochaine génération.
Madame Laurie KAMUYI incarne l’idée que l’expérience et la passion sont des atouts inestimables pour faire la différence dans le monde.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

1 COMMENTAIRE

  1. Laury Kamuyi, une femme battante dont j’ai pu découvrir ses talents même face à quelques difficultés de la vie sais forgé une avenir meilleure nous te souhaitons que du bonheur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici