spot_imgspot_imgspot_img
AccueilA la uneInvestissement massif : La BOAD injecte 35 milliards FCFA dans le TER...

Investissement massif : La BOAD injecte 35 milliards FCFA dans le TER sénégalais, une hausse de 133% depuis la phase 1

spot_img

Par Mitterrand Masamuna, Journaliste économique

Le secteur des infrastructures de transport au Sénégal reçoit un coup de pouce substantiel de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) alors que cette institution financière régionale, dirigée par son Vice-Président, Moustapha BEN BARKA, a officiellement scellé un accord de prêt de 35 milliards de FCFA, équivalant à 53,4 millions d’euros, avec le Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération du Sénégal, Doudou KA. Cet accord, signé le 31 octobre 2023, concrétise un financement précédemment annoncé lors de la réunion du conseil d’administration de la BOAD, qui s’était tenue à Abidjan le 20 septembre dernier.

Cette injection de fonds substantielle est destinée à soutenir la mise en œuvre de la phase 2 du Train express régional (TER), qui vise à relier la ville de Diamniadio à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) sur une distance de 19 kilomètres. L’objectif fondamental de ce projet d’infrastructure est d’améliorer considérablement la mobilité des personnes et des biens au sein de l’agglomération de Dakar, en capitalisant sur les avantages inhérents au transport ferroviaire.

La première phase du TER, qui couvre la liaison entre Dakar et Diamniadio, est déjà opérationnelle avec 15 rames en circulation. La seconde phase, qui vient d’être inaugurée en juillet dernier avec l’ouverture de la gare aéroportuaire, peut simultanément accueillir jusqu’à 500 passagers. Cette étape cruciale a été rendue possible grâce à une enveloppe de 8 milliards FCFA, mobilisée grâce à la contribution de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC).

À terme, le nombre de trains en service passera de 15 à 22, dans le cadre de cette deuxième phase, afin de répondre à la demande croissante due à l’augmentation significative du trafic ferroviaire. Chacun de ces trains pourra accueillir jusqu’à 565 passagers, contribuant ainsi à une meilleure fluidité des déplacements au sein de la région de Dakar.

Joel Kioni, Analyste économique, commente : « Cette allocation de 35 milliards FCFA de la BOAD démontre son engagement en faveur du développement des infrastructures de transport dans la région ouest-africaine. Le TER est un projet stratégique qui renforcera la connectivité et stimulera la croissance économique en facilitant la circulation des personnes et des marchandises. Cette initiative est un exemple concret de la manière dont les institutions financières régionales contribuent au développement durable. »

En somme, ce nouvel accord de financement de la BOAD vient renforcer l’ambition du Sénégal de moderniser son réseau de transport en investissant dans des infrastructures ferroviaires de pointe, contribuant ainsi à l’essor économique et à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens.

Contactez l'équipe de Lepoint.cd via notre adresse e-mail : Contact@lepoint.cd

Crise de l’eau en RDC : 400 millions de dollars pour les forages, la REGIDESO laisse-t-elle tomber ?

La République démocratique du Congo se trouve confrontée à un problème majeur concernant l'accès à l'eau potable. Les données issues de sources fiables indiquent que la Régie de Distribution d'Eau (REGIDESO) est endettée à hauteur de plus de 235 millions de dollars envers l'État...

Production industrielle chinoise en baisse : Le cuivre recule de 0,4%

La production industrielle chinoise a déçu les attentes en mai, selon les données récemment publiées. Cette situation a entraîné une baisse du cuivre, accentuée par la fermeté du dollar. Sur le London Metal Exchange (LME), le cuivre pour livraison à trois mois a reculé de 0,4 %, s'établissant à 9,701.50 $/t

Derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici